Open d'Australie: Elise Mertens remporte la finale en double avec sa partenaire Aryna Sabalenka

 
 

Elise Mertens, associée à la Biélorusse Aryna Sabalenka, a remporté la finale du double à l'Open d'Australie, vendredi à Melbourne.

La paire s'est imposée 6-2, 6-3 contre les Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova (N.3) après 1h19 de jeu. C'est le deuxième titre en Grand Chelem pour Mertens et Sabalenka, qui deviennent premières mondiale de la spécialité.

Elise Mertens, 25 ans, et Aryna Sabalenka, 22 ans, avaient déjà remporté l'US Open en 2019 et joué les demi-finales de Roland-Garros la même année. Partenaires depuis 2019, les deux filles ont aussi remporté ensemble les tournois WTA d'Ostrava (2020), d'Indian Wells et Miami (2019). La Belge et la Biélorusse, têtes de série N.2, profitent de ce sacre pour devenir premières mondiales en double. Elles avaient déjà occupé la deuxième place en septembre 2019, dans la foulée de leur premier titre majeur à Flushing Meadows. C'est la première fois depuis Kim Clijsters en 2003 qu'une Belge trône au sommet du classement mondial du double.

De par son très mauvais rendement au service, Katerina Siniakova a fait pencher la balance dans le premier set en abandonnant à deux reprises sa mise en jeu. C'est donc assez logiquement que Mertens et Sabalenka, dominatrices tout le match, ont tourné en tête. Profitant d'un nouveau break concédé par Siniakova dans le second set, Sabalenka a servi pour le gain du match. Après trois balles de match ratées, dont une sur une volée haute de revers de la Biélorusse, le jeu le plus serré du match s'est terminé sur une faute en revers de Siniakova. "Ces dernières semaines ont été compliquées, je voudrais remercier l'organisation qui a rendu tout ça possible", a dit Elise Mertens lors de la cérémonie d'après-match. Aryna Sabalenka a elle tenu à remercier Elise Mertens de jouer avec elle.

A l'interview, notre compatriote était évidemment très émue. "Je n’ai pas les mots. C’est très spécial. C’est superbe. Je savais déjà après le quart de finale que si on gagnait on était n°1 mondiale, elle ne savait pas. C’est un autre boost pour gagner des matchs et être en finale. Aujourd’hui ce n’était peut-être pas le niveau [de jeu] qu’on voulait mais c’est aussi des matchs que tu veux gagner en poussant au maximum."

Complices, les deux joueuses ont posé avec le trophée en effectuant leur traditionnel petit pas de danse. Dans le tableau du simple, Elise Mertens (N.18/WTA 16) avait été éliminée en huitièmes de finale lundi par la Tchèque Karolina Muchova (N.25/WTA 27) 7-6 (7/5), 7-5. Sabalenka a mordu la poussière au même stade de la compétition, battue par Serena Williams (WTA 11/N.10) en trois sets. Barbora Krejcikova, 25 ans, 7e mondiale en double, et Katerina Siniakova, 24 ans, 8e joueuse de double au monde, comptent, ensemble, deux titres à leur palmarès en Grand Chelem à Roland-Garros et Wimbledon en 2018 et 7 titres au total sur le circuit WTA. Spécialiste du double, Krejcikova a aussi remporté le double mixte à deux reprises à l'Open d'Australie, ces deux dernières années, avec le Croate Nikola Metkic en 2020 et l'Américain Rajeev Ram en 2019. Elle vise la passe de trois, elle qui jouera la finale avec Rajeev Ram.

> Coronavirus en Belgique : où en est l'épidémie ce vendredi 19 février ?




 

Vos commentaires