En ce moment
 

Un geste après les incendies, qualité de l'air, adversaire... David Goffin se confie avant l'Open d'Australie

Un geste après les incendies, qualité de l'air, adversaire... David Goffin se confie avant l'Open d'Australie

David Goffin (ATP 11) entamera son septième Open d'Australie mardi contre le Français Jérémy Chardy (ATP 56), lors d'une journée où la météo prévoit des averses. Le numéro un belge ne devrait dès lors pas être affecté par la fumée toxique des incendies de forêt qui ravagent le sud-est de l'Australie et qui l'a déjà perturbé plus tôt dans la semaine à Melbourne.

"Le matin, on se demande toujours, en fonction de la météo et du vent, comment va être la qualité de l'air", a-t-il raconté. "Aujourd'hui, par exemple, il n'y a pas de problème. Cette semaine, quand la qualité de l'air était la moins bonne, j'ai eu la chance de pouvoir m'entraîner avec le toit fermé. À Sydney, lors d'un de nos jours de repos, j'en ai aussi profité pour rester à l'intérieur. J'ai pensé à porter un masque, mais finalement non, je ne l'ai pas fait. Je ne souffre pas d'asthme, mais je ne me suis pas exposé non plus et forcé à jouer quand les conditions étaient les plus délicates."

La communauté du tennis s'est en tout cas mobilisée pour venir en aide aux victimes de cette terrible catastrophe. L'Australien Nick Kyrgios (ATP 26) a été le premier à lancer le mouvement en décidant de donner 200 dollars par ace qu'il servirait durant la tournée australienne. Et d'autres, comme Serena Williams (WTA 9), qui a offert le prize-money de son titre à Auckland, Rafael Nadal (ATP 1) et Roger Federer (ATP 3) ont suivi.

David Goffin va dès lors également emboîter le pas. "Je n'ai pas fait un don", a-t-il confié. "Maintenant, quand je vois qu'avec les jours qui passent, les joueurs se mobilisent l'un après l'autre, que l'ATP aussi a récolté pas mal de fonds, je vais moi aussi en faire un", a conclu le Liégeois qui, en cas de beau parcours à Melbourne, pourrait retrouver une place dans le top-10 à l'ATP pour la première fois depuis la fin de l'été 2018.

Un premier tour complexe

David Goffin est prêt pour l'Open d'Australie, qu'il entamera mardi avec un premier tour contre le Français Jérémy Chardy (ATP 56). Le Liégeois, 29 ans, auteur d'une très belle campagne avec la Belgique en ATP Cup à Sydney, où il a notamment réussi l'exploit de battre Rafael Nadal (ATP 1), l'a assuré vendredi à Melbourne à l'ensemble des médias belges lors d'une conférence de presse.

"Je me sens très bien. L'année a plutôt bien commencé avec de très bons matches, de très bonnes victoires lors de l'ATP Cup", a-t-il expliqué. "La semaine d'entraînement ici s'est également bien déroulée (Ndlr: il a joué avec Dominic Thiem, Alexander Zverev et Dusan Lajovic). On a mis l'intensité de lundi à mercredi et là, ça va aller en diminuant jusqu'à mon premier tour. Le contact avec la balle est très bon et mes victoires contre Dimitrov et Nadal, que je n'ai pas souvent battus, m'ont apporté énormément de confiance. Je suis prêt et j'espère dès lors pouvoir continuer avec le même niveau de jeu qu'à Sydney."

David Goffin a été versé dans le deuxième quart du tableau à Melbourne, avec comme principales têtes de série sur sa route Andrey Rublev (ATP 18), vainqueur à Doha la semaine dernière, Alexander Zverev (ATP 7) et Daniil Medvedev (ATP 4), finaliste de l'US Open en 2019. Mais avant cela, il y aura Jérémy Chardy. "La dernière fois que je l'ai rencontré, c'était à Wimbledon et cela s'était plutôt bien passé", a-t-il poursuivi en évoquant le Palois de 32 ans. "J'avais disputé un très bon match que j'avais gagné en trois sets. Je ne l'avais pas laissé respirer. C'est un match à retenir et il y aura certainement des choses à essayer de reproduire, même si ce ne seront pas les mêmes conditions, la même surface. Il y aura des attentes, car j'ai battu Nadal, mais, moi aussi, j'ai les miennes. Mon jeu est en place et je vais essayer de me focaliser sur les choses que je fais bien depuis le début de cette année."

Vos commentaires