En ce moment
 

Cyclisme: Cavagna à la recherche du temps d'avant au chrono national

Cyclisme: Cavagna à la recherche du temps d'avant au chrono national
Rémi Cavagna (Quick-Step) dans le contre-la-montre du Critérium du Dauphiné le 8 juin 2022 entre Montbrison et La Batie d'UrfeMarco BERTORELLO
 
 

Rémi Cavagna, en quête de sensation face au chronomètre cette saison, tentera de troquer jeudi à Cholet son maillot tricolore de la course en ligne pour celui du contre-la-montre aux Championnats de France.

"Il y a des moments de baisse, des hauts, des bas. Des moments où je peux être dans les meilleurs, d'autres où je peux déconnecter", reconnaît le rouleur de 26 ans dans une vidéo diffusée par son équipe mercredi.

Empêché l'an passé par des ennuis mécaniques, le coureur de Quick-Step avait laissé son tricot tricolore à Benjamin Thomas avant de s'imposer en solo sous le déluge le dimanche dans la course en ligne.

La boucle de 44,3 kilomètres autour de Cholet est le moment pour lui de reprendre son bien. Son titre national en 2020 avait fait voler en éclats son plafond de verre dans l'exercice en solitaire. L'Auvergnat a gagné deux autres chronos l'année suivante, et en World Tour: celui du Tour de Romandie (16 km) puis du Tour de Pologne (19 km).

L'exercice 2022 a été plus délicat. Même s'il a été le Français le plus à son avantage avec sa troisième place du court chrono du Tour du Pays basque (7 km) début avril, seulement devancé par les rouleurs de renom Primoz Roglic et Remco Evenepoel.

Sa dernière sortie a été moins convaincante: une décevante 18e place dans le contre-la-montre du Dauphiné (32 km) avec un temps d'une seconde de plus que Bruno Armirail, vice-champion de France l'an passé après sa troisième place en 2020.

Thomas et Armirail paraissent les seuls en mesure de lui contester un deuxième titre en contre-la-montre. D'autant que Christophe Laporte, à son aise dans l'exercice, a fait l'impasse. Le Franco-Russe Pavel Sivakov, autre prétendant, qui devait participer à ses premiers Championnats de France depuis son changement de nationalité sportive cet hiver, est lui aussi absent, "malade".

Chez les femmes, la boucle de 25,3 km promet un duel entre Audrey Cordon-Ragot et Juliette Labous. Le duo s'est partagé les deux premières places des deux dernières éditions.

Âgée de 32 ans, +ACR+ a son palmarès pour elle (5 couronnes nationales) mais sa cadette, Labous, 23 ans, progresse à toute vitesse. Lauréate de sa première course World Tour fin mai avec sa victoire finale dans le Tour de Burgos, la Bisontine s'était classée sixième du Championnat du monde de contre-la-montre l'an passé.


 

Vos commentaires