En ce moment
 

Cyclisme: Gilbert forfait pour le Tour des Flandres

Cyclisme: Gilbert forfait pour le Tour des Flandres
Philippe Gilbert, le coureur belge de l'équipe Deceuninck Quick Step, attend au départ de la 113e édition du Tour de Lombardie, le 12 octobre 2019 à Bergame.MARCO BERTORELLO
 
 

Le Belge Philippe Gilbert (Lotto) a déclaré forfait pour le Tour des Flandres, prévu dimanche, et a annoncé prendre "une période de repos parce que ça ne va pas du tout".

Gilbert a couru dans l'anonymat Milan-Sanremo, le seul des cinq "monuments" qui manque à son palmarès, et a abandonné dans le E3 Classic puis dans Gand-Wevelgem, ses trois dernières courses.

"Ça fait déjà quelques semaines que ça ne va pas", a déclaré le Wallon, cité dans un communiqué publié lundi par son équipe, en invoquant "un manque de fraîcheur mentale et physique".

"Je pense que c’est dû à tout le travail que j’ai effectué après ma chute dans le Tour de France de l’année passée", a précisé Gilbert en référence à sa blessure de l'été dernier (rotule gauche).

"A l’époque, il y a eu un mauvais diagnostic du genou. On n’a pas réalisé la gravité de cette deuxième chute. Finalement, elle était beaucoup plus grave que ce qu’on pensait. Peut-être que j’aurais dû arrêter ma saison 2020 à ce moment-là", a ajouté le Belge, qui avait repris à la mi-septembre, une quinzaine de jours après sa chute survenue au début du Tour de France.

Gilbert, 38 ans, a gagné le Tour des Flandres en 2017 et Paris-Roubaix deux ans plus tard. Champion du monde en 2012, il est le coureur en activité le plus titré dans les classiques.

La date de reprise de la compétition reste à déterminer pour le Belge, qui trouve dans les classiques ardennaises, programmées à partir de la mi-avril, l'un de ses terrains favoris (4 victoires dans l'Amstel Gold Race, 1 dans la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège).

"Mon idée est de faire 4-5 jours sans vélo et ensuite de reprendre l’entraînement gentiment. Les classiques ardennaises sont toujours possibles, mais c’est encore trop tôt de parler des choses précises. Je veux me sentir et avoir la tête à 100% pour jouer un rôle dans le final des courses. C’est pour ça que je fais du sport", a conclu Gilbert.




 

Vos commentaires