En ce moment
 

Dopage: le Comité olympique national italien demande la suspension de Basso et Scarponi

Le Comité olympique national italien (Coni) a demandé lundi la suspension des deux cyclistes italiens Ivan Basso et Michele Scarponi, qui ont admis la semaine dernière leur implication dans l'affaire de dopage sanguin Puerto, a indiqué un communiqué du Coni.

Cette demande de "suspension préventive", dans l'attente du déroulement de l'enquête du parquet antidopage du Coni, a été transmise à la commission disciplinaire de la Fédération italienne de cyclisme, précise le communiqué.

La semaine dernière, Ivan Basso, 29 ans, vainqueur du Tour d'Italie en 2006 et Michele Scarponi (Acqua & Sapone), 27 ans, ont admis leur implication dans l'affaire de dopage sanguin Puerto devant le Coni et ont accepté de collaborer avec le procureur antidopage de l'instance olympique.

Ivan Basso a cependant assuré que s'il avait bien eu des relations avec le médecin espagnol Eufemiano Fuentes, au centre de l'affaire Puerto, il n'avait jamais pris de substances dopantes, mais simplement "tenté" d'en prendre en vue du Tour de France 2006.

Suspendu fin avril par Discovery Channel, Basso a depuis résilié son contrat avec l'équipe américaine.

L'affaire Puerto a éclaté en mai 2006 à Madrid avec l'arrestation, notamment, du docteur Fuentes. Plus de 200 poches de sang congelé et de plasma sanguin, du matériel de congélation et de centrifugation, des anabolisants, des stéroïdes, de l'EPO et des hormones de croissance avaient été saisis.

Les noms d'une cinquantaine de coureurs cyclistes, entre autres celui de Basso, ont depuis été cités. Mais jusqu'à présent un seul coureur, l'Allemand Jan Ullrich, a été identifié par le biais de l'ADN à la suite d'une plainte déposée en Allemagne à son encontre.

Vos commentaires