En ce moment
 

Ewoud Vromant : "Le sport paralympique belge est au même niveau que le sport olympique"

Ewoud Vromant : "Le sport paralympique belge est au même niveau que le sport olympique"
 
 

(Belga) Lors de son traditionnel stage de fin de saison organisé à Belek en Turquie, le Comité olympique belge (COIB) a invité pour la première fois des athlètes paralympiques. Pour le paracycliste Ewoud Vromant, ce stage est avant tout une occasion d'échanger avec d'autres athlètes.

"Ce n'est pas une question de développement pour le sport paralympique. Pour moi, le sport paralympique belge est au même niveau que le sport olympique", a assuré Vromant à l'Agence BELGA lundi à Belek. "Nous bénéficions du même soutien que les athlètes olympiques. Pour moi, le but de ce stage est de réunir les deux comités et d'échanger." Pour cette grande première, Vromant et les autres athlètes paralympiques ont pu découvrir les installations de l'hôtel Gloria Sports Arena de Belek. "Les conditions sont fantastiques. Pour le cyclisme, ce n'est cependant pas totalement idéal. Nous devons aller sur la route, il y a beaucoup de trafic autour de l'hôtel et c'est parfois un peu dangereux. Cependant, après 10 km les routes sont plus calmes." Un rendez-vous commun qui permet déjà à Vromant de se projeter vers les Jeux Paralympiques de Paris en 2024. "Le fait de voir les autres athlètes s'entraîner et s'encourager les uns les autres, cela donne envie de débuter une nouvelle saison mais aussi de déjà regarder vers Paris. Je pense que tous les athlètes présents ici ont déjà les Jeux dans un coin de leur tête." En 2024, le Flandrien fêtera ses 40 ans, un mois avant le début des Jeux Paralympiques qui, il l'espère, ne seront pas sa dernière grande compétition. "Je veux aller jusqu'aux Jeux de Los Angeles en 2028. J'aurai 44 ans et j'espère que mon corps me le permettra. Si je prends soin de moi comme je le fais, cela devrait aller mais je verrai au fil des années." (Belga)


 

Vos commentaires