En ce moment
 

Exposition sur les légendes Eddy Merckx et Jacky Ickx: "On a plusieurs fois échappé à la mort"

 
 

Eddy Merckx et Jacky Ickx, les deux légendes du sport belge, auront 70 ans en 2015, et sont mis à l'honneur dans une exposition qui se tiendra du 6 décembre au 21 juin au Trade Mart Brussels.

"Cette expo est idéale pour se rafraîchir la mémoire, c'est un très beau témoignage de ce que nous avons accompli", a déclaré Eddy Merckx mercredi lors de la présentation officielle de l'expo. "Le sport est une école de vie idéale. Ici, on peut aussi voir que nous avons encore de la chance d'être là. Jacky a échappé plusieurs fois à la mort, et moi-même je l'ai échappé belle en 1969 sur la piste de Blois. J'ai lourdement chuté, et mon pilote de derny Fernand Wambst est décédé sur place", rappelle Eddy Merckx. "Je ne vis pas dans le passé. Mais quand je suis entré pour la première fois mardi, je n'en ai pas cru mes yeux", poursuit Merckx. "Je me demande parfois comment j'ai pu atteindre tous ces objectifs. Mais il ne faut pas comparer les générations. Ce qui compte, c'est d'être le meilleur durant sa carrière. Et je pense que je l'ai été", conclut le "Cannibale".  

"Ce que les gens peuvent voir ici, c'est le résultat du travail d'un groupe de personnes qui ont voulu réaliser quelque chose d'extraordinaire", affirme Jacky Ickx. "Cela serait beau que les visiteurs de l'expo voient qu'un petit pays comme la Belgique, où cohabitent deux communautés, a pu être compétitif au niveau mondial dans différentes disciplines sportives. La Belgique a toujorus brillé au-delà de ses frontières", selon "Monsieur Le Mans".

L'exposition rassemble pour la première fois des pièces uniques provenant des collections personnelles des deux champions, des vélos de course authentiques et des voitures de courses originales (Ferrari, Porsche, Ford), des souvenirs, des trophées, des documents, des photos, des films, etc. Tout cela présenté dans une scénographie imaginée comme un parcours interactif de 2000m², agrémentée d'une installation originale du photographe belge Stephan Vanfleteren. 



 




 

Vos commentaires