Greg Van Avermaet: "Je me sentais mal après les Strade Bianche"

Greg Van Avermaet:
 
 

(Belga) Deux jours après les Strade Bianche, une nouvelle course a lieu lundi en Italie, le Gran Trittico Lombardo (Pro Series). Greg Van Avermaet démarre avec des interrogations. "Le parcours me convient, mais peut-être que je ne suis pas encore remis de samedi", a confié le champion olympique.

Van Avermaet s'est classé huitième des Strade Bianche samedi, mais a eu du mal à récupérer après la course. "Après la course, je me suis senti très mal", a confié le leader de CCC, 35 ans, avant le départ à Legnano. "J'ai aussi mal dormi. Une sorte de coup de soleil. Avec la chaleur, c'était une course difficile. J'ai dû m'en remettre. Hier, j'ai pris un jour de congé. Peut-être que je ne serai pas remis des Strade aujourd'hui. Heureusement, il ne fait pas si chaud." Le Gran Trittico Lombardo est un concentré de trois courses de l'automne qui ne peuvent avoir lieu en raison du coronavirus: les Tre Valli Varesine, la Coppa Bernocchi et la Coppa Agostoni. Le final vallonné à Varese devrait convenir à Van Avermaet. "C'est une belle course avec un beau final, comme tu en trouves toujours en Italie. Le parcours me convient, mais il faut voir comment j'ai récupéré de samedi. Je prends la course d'aujourd'hui comme un bon entraînement, mais j'espère bien que quelque chose se passera. On verra comment sont les jambes." Samedi, Milan-Sanremo, premier Monument de cette étrange saison, figure à l'agenda. En vue de la 'Classicissima', Van Avermaet devrait s'aligner aussi sur Milan-Turin, une course pour sprinteurs. "Ce parcours ne me convient pas vraiment. Je mise tout sur samedi. Nous allons reconnaître Sanremo, car le parcours a changé." (Belga)




 

Vos commentaires