L'équipe belge Alpecin-Fenix quitte le Tour des Émirats arabes unis en raison du covid

Un test positif et tout s'écroule: l'équipe Alpecin-Fenix quitte le Tour des Émirats arabes unis
 
 

Alpecin-Fenix a annoncé qu'elle se retirait du Tour des Émirats arabes unis avant le départ de la deuxième étape lundi. Un membre du staff de l'équipe cycliste belge a été testé positif au coronavirus dimanche, a précisé l'organisation de la course. Alpecin-Fenix possédait le maillot de leader après la victoire du Néerlandais Mathieu van der Poel lors de la première étape dimanche.

"En accord avec l'organisation du Tour des Émirats arabes unis, Alpecin-Fenix a décidé de se retirer afin d'assurer la poursuite de la course en toute sécurité", ont précisé les organisateurs dans un communiqué. "L'équipe a été informée d'un test positif au coronavirus d'un des membres de son staff lors des tests réalisés le dimanche 21 février."

La personne concernée a été immédiatement placée en quarantaine tout comme ceux qui ont été en contact avec elle. Selon le protocole mis en place en accord avec les autorités sanitaires locales, tous les membres de l'équipe seront testés dans les prochains jours, tout en restant en isolement.

La formation belge possédait le maillot de leader après la victoire du Néerlandais Mathieu van der Poel dimanche lors de la première étape. C'est donc son compatriote David Dekker (Jumbo-Visma) qui s'élancera avec le maillot rouge lors du contre-la-montre individuel lundi.

Espoir pour le SECTEUR CULTUREL: la ministre propose une reprise à la mi-mars




 

Vos commentaires