Marc Sarreau, Damien Touzé et Eduard Prades: les autres victimes de la chute de Fabio Jakobsen au Tour de Pologne

Sarreau, Touzé et Prades: les autres victimes de la chute de Jakobsen au Tour de Pologne
© belgaimage
 
 

L'arrivée de la première étape du 77e Tour de Pologne a été marquée par une terrible chute provoquée par le Néerlandais Dylan Groenewegen. La principale victime Fabio Jakobsen a été envoyé sur les barrières Nadar qui ont été décrochées dans le choc et sont venues échouer sur la route provoquant la chute d'autres coureurs. Trois d'entre eux (Edu Prades, Damien Touzé et Marc Serreau) ont dû être transportés à l'hôpital provincial spécialisé Sainte-Barbe de Sosnowiec où a été opéré l'infortuné Jakobsen.

L'Espagnol Eduard Prades, classé 13e de l'étape, souffre d'une petite fracture transversale de la vertèbre cervicale C6. Le Catalan ne prendra pas le départ de la 2e étape jeudi, a annoncé son équipe Movistar. Prades quittera jeudi Katowice pour rejoindre Pampelune. Il y subira d'autres examens dans les jours à venir.

Le Français Damien Touzé, 7e de l'étape, a été opéré d'une triple fracture à un index, a annoncé jeudi matin la formation Cofidis. "L'opération s'est bien déroulée", a ajouté l'équipe française.

Un autre Français Marc Sarreau (Groupama-FDJ) souffre d'un gros traumatisme de l'épaule et de ruptures ligamentaires multiples. Il passait ce jeudi des tests médicaux complémentaires. Bien sûr, il ne prendra pas le départ de la 2e étape.

Du côté belge, Jasper Philipsen s'est aussi retrouvé au sol, n'ayant pu éviter Groenewegen qui chutait devant lui. Le coureur de UAE-Team Emirates s'est relevé et devrait rouler la 2e étape.




 

Vos commentaires