En ce moment
 

Tour d'Espagne - Roglic, qui a fait un pas de plus vers la victoire finale, a salué la prestation de Kuss

Tour d'Espagne - Roglic, qui a fait un pas de plus vers la victoire finale, a salué la prestation de Kuss

(Belga) En patron, Primoz Roglic a répondu à l'attaque d'Alejandro Valverde dans le final de la 15e étape du Tour d'Espagne dimanche. Le Slovène de l'équipe Jumbo-Visma, qui a également repris 41 secondes sur Miguel Angel Lopez et Tadej Pogacar, a félicité son joueur équipier américain Sepp Kuss, vainqueur en solitaire.

"Sepp était évidemment très fort et c'est vraiment bien qu'il gagne l'étape. J'avais de bonnes jambes moi aussi donc il n'y avait pas de problème pour qu'il continue à l'avant de la course", a déclaré Roglic, qui compte 2:25 d'avance au général sur Valverde (Movistar). Le champion du monde espagnol a d'ailleurs tenté de refaire une partie de son retard en attaquant Roglic mais l'ancien sauteur à ski, serein, n'a jamais lâché prise. "J'ai tout simplement suivi. Il est mon rival le plus proche et quand il part, c'est bien si je peux suivre. C'était une grosse attaque mais ça s'est bien passé pour moi. L'ascension était vraiment dure, on a roulé fort toute la journée et on a juste essayé de faire de notre mieux. Il reste des étapes difficiles. On doit rester concentré avec toute l'équipe." Tadej Pogacar, jeune compatriote de Roglic, confirme ses belles dispositions. Même s'il a concédé du temps dimanche, le membre du Team Emirates, 20 ans à peine, est toujours 3e du général à 3:42 de la tête. "C'était une ascension vraiment difficile et je suis content de m'être bien senti et de garder la 3e place. On s'est bien battu avec Miguel Angel Lopez. On s'est attaqué. J'ai essayé de le suivre à chaque fois et au final j'ai réussi. Je n'ai pas voulu suivre Valverde et Roglic parce que c'était déjà dur à ce moment-là. Peut-être que si je les avais suivis j'aurais été lâché ensuite." (Belga)

Vos commentaires