En ce moment
 

Tour des Alpes: Bouchard, premier leader avec panache

Tour des Alpes: Bouchard, premier leader avec panache
Geoffrey Bouchard avec le maillot bleu de meilleur grimpeur du Tour d'Italie avant la 17e étape du Giro 2021 entre Canazei et Sega di Ala le 26 mai 2021Luca Bettini
 
 

Le Français Geoffrey Bouchard a décroché lundi, à 30 ans, la première victoire de sa carrière lors de la première étape du Tour des Alpes en résistant avec panache au retour du peloton lancé à ses trousses pour prendre le premier maillot de leader.

Le meilleur grimpeur du dernier Tour d'Italie a d'abord montré ses qualités dans les forts pourcentages lors des deux principales ascensions du jour, le Passo Brocon (15 km à 4,9%) puis le Passo Gobbera (4,2 km à 5,6 %).

En deux accélérations, il a lâché un à un les autres échappés partis avec lui depuis le km 30, dont l'Allemand Ben Zwiehoff (Bora), le plus pressant, pour basculer seul en tête vers le circuit plus plat concluant à Primiero/San Martino di Castrozza (Italie) cette étape initiale de 160,9 km.

Les quelque deux minutes de marge à 13 kilomètres de la ligne ont failli ne pas suffire, tant son avance a alors fondu. Mais le coureur d'AG2R, jambes dures et tête dodelinante, a su préserver cinq secondes sur la ligne sur le groupe emmené par Pello Bilbao (Bahrain), deuxième, et Romain Bardet (DMS), troisième.

Avec ce premier succès chez les professionnels, après avoir été meilleur grimpeur du Tour d'Espagne en 2019 puis du Tour d'Italie en 2021, Bouchard endosse le premier maillot de leader de cette course de cinq étapes (ex-Tour du Trentin) disputée jusqu'à vendredi de part et d'autre de la frontière entre l'Italie et l'Autriche.

"Le plan était de mettre devant l'un de nos coureurs, nous avons trois coureurs qui peuvent prétendre au général (Gall, Champoussin, Prodhomme, ndlr). Mais je me suis retrouvé devant, un peu par hasard. Et j'ai essayé de faire de mon mieux", a commenté Bouchard en conférence de presse.

"J'étais à fond du début à la fin, je n'ai jamais pensé que je pouvais gagner. Je suis très heureux d'ouvrir mon palmarès en professionnel", a-t-il ajouté, estimant s'être ainsi "consolé" de la victoire manquée d'un rien l'an dernier à Campo Felice dans une étape du "Giro".

Le Français va devoir vite récupérer des énormes efforts consentis: la 2e étape de 154 kilomètres, mardi, débutera par l'ascension du Passo Rolle, le sommet de cette 45e édition avec ses 1.984 mètres.


 

Vos commentaires