Accueil Sport

"Une finale" contre la Juventus? Voici le plan du président de la Lazio pour déterminer le champion d'Italie

Le président de la Lazio Rome, deuxième de la Serie A, s'est dit lundi favorable à une finale pour déterminer le champion d'Italie contre la Juventus, première au moment de l'interruption du championnat en raison de la pandémie de coronavirus. "J'accepterais une finale contre la Juventus", a déclaré Claudio Lotito au quotidien La Repubblica.

La Serie A a été interrompue après 26 journées, à l'issue de la victoire 2-0 de la Juventus sur l'Inter. La 'Vieille Dame' compte un point d'avance sur la Lazio.

Différentes hypothèses ont circulé ces dernières semaines pour la reprise du championnat, dont celle de la mise en place de playoffs. Une proposition que Claudio Lotito balaye. "Aujourd'hui, je suis à un point de la Juventus, et seulement à cause de Juve-Inter que... c'est bon, vous l'avez vu. Mais à l'aller j'ai battu la Juve 3-1 et en Supercoupe aussi, je l'ai battue 3-1. Et on devait encore jouer le retour. Pour l'équité, une équipe comme l'Inter (3e), qui a 8 points de moins que nous, ou que l'Atalanta (4e), qui en a 14 de moins, dites-moi si ces équipes doivent être impliquées".

Une finale directe contre la Juventus par contre trouve les faveurs du président de la Lazio. "Cela je l'accepterais, mais je ne me suis pas posé le problème".

Claudio Lotito réfute l'idée que la Lazio veut à tout pris reprendre le championnat. "Si on ne joue plus, je suis déjà en Ligue des Champions et j'épargne quatre mois de salaires. Ne pas rejouer serait dans mes intérêts, mais je raisonne pour le système. Reprendre même en partie nous pénalise. Nous avions fait un choix, en estimant ne pas pouvoir jouer sur trois fronts, nous avions sacrifié l'Europa League, de telle sorte nous aurions joué une fois par semaine tandis que les autres jouaient deux fois. Si on reprend, nous jouerons tous deux fois par semaine, nous perdrons un avantage. Mais je raisonne dans l'intérêt des 20 clubs".

Lundi, le président du Conseil des ministres Giuseppe Conte a annoncé que les entraînements pour les sports collectifs pourront reprendre le 18 mai.

À la une

Sélectionné pour vous