En ce moment
 
 

Salah Abdeslam veut revenir à Bruxelles pour assister à son procès de la fusillade de la rue du Dries

 
 

La 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles a fixé, mardi après-midi, le début du procès de Salah Abdeslam et de Sofiane Ayari au 18 décembre prochain. Selon le parquet fédéral, Salah Abdeslam, détenu en France, a fait savoir qu'il souhaiterait assister à son procès à Bruxelles.

Salah Abdeslam veut assister à son procès devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour la fusillade survenue rue du Dries, à Forest, en mars 2016, a indiqué mardi le parquet fédéral. Ce procès se tiendra le 18 décembre. 

L'homme est toujours détenu en France, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. Par ailleurs, l'un des collaborateurs de Sven Mary, ancien avocat belge de Salah Abdeslam, a fait savoir au tribunal mardi que Me Mary était sans instruction de l'intéressé.

Le procès de Salah Abdeslam et de Sofiane Ayari, prévenus de tentative de meurtre dans un contexte terroriste, a débuté ce mardi devant la 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles. En mars 2016, les deux hommes avaient ouvert le feu sur des policiers, rue du Dries à Forest. C'est la première fois que des personnes impliquées dans les attentats de Paris comparaissent en justice.

Il s'agit de la première fixation de l'affaire, l'audience était donc consacrée uniquement à la fixation d'un calendrier de plaidoiries.


Une perquisition dans le cadre de l'enquête des attentats de Paris qui tourne mal

Le 15 mars 2016, des policiers belges et français avaient entrepris de perquisitionner une habitation de la rue du Dries à Forest, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris. L'appartement était occupé par des présumés terroristes et ceux-ci avaient commencé à tirer sur la police.

Plusieurs policiers avaient été blessés et un suspect, Mohamed Belkaid, un Algérien de 36 ans, avait été tué au cours des échanges de tirs. Connu sous le pseudonyme de Samir Bouzid, cet homme était soupçonné d'avoir joué un rôle de coordination et de préparation dans les attentats de Paris du 13 novembre 2015.

Les deux autres suspects, Salah Abdeslam, seul terroriste des attentats de Paris encore en vie, et Sofiane Ayari, étaient parvenus à s'échapper. Ils avaient été arrêtés trois jours plus tard rue des Quatre Vents à Molenbeek-Saint-Jean.


 

Vos commentaires