En ce moment
 

"Touche pas à ma pote", une campagne contre le harcèlement verbal envers les femmes

 

A découvrir

L'objectif de la campagne: "Refuser le sexisme partout: au boulot, dans les assemblées comme sur les trottoirs bruxellois", explique la rédactrice en chef du magazine Elle Belgique.

Le magazine féminin Elle Belgique lance une campagne de lutte contre le harcèlement verbal envers les femmes, "Touche pas à ma pote". Une action présentée par la rédactrice en chef, Béa Ercolini, dans son numéro de septembre. La rédaction distribue des stickers au nom de la campagne, et invite ses lectrices à prendre la pose, la paume de la main tatouée du slogan face à l’objectif, et à poster leur cliché sur le groupe Facebook du même nom, qui compte déjà plus de 1.300 membres. "On a eu l’idée de reprendre la petite main de 'Touche pas à mon pote', une campagne antiracisme qui est née en France dans les années 1984-1985", explique la rédactrice en chef de Elle Belgique au micro de Jérémie Lempereur.

 

Quatre marraines

La campagne soutenu par 4 marraines: Fadila Laanan, ministre de l'Egalité des chances (PS) en Fédération Wallonie-Bruxelles, Isabelle Lenarduzzi, fondatrice du Forum Jump!, Viviane Teitelbaum, présidente du conseil des femmes francophones et parlementaire bruxelloise (MR), et Céline Frémault, députée bruxelloise, présidente des Femmes cdH.

L'initiative du magazine fait suite au documentaire de l'étudiante Sofie Peeters, "Femmes de la rue".

Vos commentaires

Meteo et Mobilite

Suivez-nous sur Facebook

Top Facebook

Dernières infos

Vidéos

vidéos