Accueil Sport

Basket (dames) - Castors Braine grand favori de la finale de Coupe de Belgique face à Wavre-Ste Catherine

(Belga) Castors Braine se pose en grand favori de la finale de la Coupe de Belgique de basket féminin face à Wavre-Ste Catherine ce dimanche à 15h00 dans la salle de Saint-Servais (Namur). Les Brainoises veulent récupérer un trophée qu'elles avaient laissé échapper l'an dernier par la faute de Namur victorieux alors en demi-finale de la phalange brabançonne. Wavre-Ste Catherine, champion de Belgique en 2010, n'a encore jamais remporté la Coupe de Belgique.

A l'issue d'une saison mouvementée, Castors Braine se doit d'aller conquérir le doublé Coupe-Championnat pour justifier son statut de premier club du pays. Les Brainoises ont connu une campagne très difficile en Euroligue marquée par 13 défaites en 14 rencontres, manquant leur objectif d'être reversées en Eurocoupe FIBA. Elles ont en outre perdu leur brevet d'invincibilité tant en championnat - après 136 victoires d'affilée et cinq ans sans défaite, battues par Wavre Ste-Catherine précisément en octobre -, qu'à domicile, battues par Namur il y a dix jours. Une défaite, la première dans sa propre salle depuis mars 2013, qui a coûté son poste à Pascal Angillis. C'est le fidèle assistant, Patrick Muylaert qui a repris les rênes du coaching jusqu'à la fin de la saison avec l'objectif de récolter les lauriers nationaux. Champion de Belgique depuis cinq ans sans discontinuer, Castors Braine dispute dimanche sa 5e finale de Coupe de Belgique et vise un quatrième trophée après ses succès de 2014, 2015 et 2017. Pour Wavre Ste-Catherine, champion de Belgique en 2010, il s'agit aussi de la 5e finale de Coupe, mais les filles d'Arvid Diels n'ont pas encore réussi à soulever le trophée. Si Castors Braine et Namur sont les deux seuls clubs professionnels d'un championnat de basket féminin amateur, Wavre-Ste Catherine, vice-champion de Belgique en titre, est le cercle qui offre le plus de possibilités d'entraînement aux jeunes joueuses. Les Malinoises, emmenées par la joueuse de l'année, Laure Resimont, ne comptent que des Belges entre 17 et 21 ans dans son noyau. Elles ont aussi disputé la Coupe d'Europe cette saison avec trois victoires en six rencontres dans leur phase de poule. (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous