Vos témoignages

Diplômé et professeur dans un collège du Brabant wallon, David risque de "tout perdre" à cause d'un imbroglio administratif typiquement belge

Le professeur de religion au collège Cardinal Mercier de Braine l’Alleud pourrait être renvoyé au Congo. En cause ? Un vide juridique et un conflit entre la loi relative aux étrangers et la législation de l’enseignement. "Une situation aberrante", dénonce Jean-Marc Picard, avocat spécialisé en droit de l’immigration depuis 35 ans. Le cas de David n’est pas un cas isolé dans notre pays. Explications. Vos témoignages

"2 semaines plus tard, c'était 100€ de moins": Fabienne a réservé ses vacances au plus tôt mais ne bénéficie pas du meilleur prix, comment est-ce possible?

Pour profiter des meilleurs prix, Fabienne a décidé de réserver ses vacances pour cet été bien à l'avance. Mi-janvier, elle se lance donc dans les recherches et confirme son voyage plus de 6 mois avant le grand départ. Seulement, en retournant faire des calculs quelques jours plus tard, elle se rend compte que le prix a bien baissé… Vos témoignages

"Ça me choque": face à un cas de maltraitance animale, Michaël ne peut rien faire... sans l'identité des propriétaires du chien

Depuis les fenêtres de sa colocation, Michaël constate ce qu’il pense être de la maltraitance animale. Le chien de ses voisins se trouve jour et nuit dehors dans une petite cour, complètement délaissé. L’étudiant souhaitait donc signaler la situation. Mais sans les nom et prénom du propriétaire de l’animal, impossible de déposer plainte. Grâce à notre reportage, le directeur de l’Unité du Bien-Être animal du SPW découvre le problème. Quelles sont alors les démarches à effectuer ? Vos témoignages

Thomas doit faire 90 km chaque semaine pour aller au contrôle technique: "Et il n'y a qu'un seul employé, c'est invraisemblable!"

Depuis le 1er janvier 2023, un contrôle technique est obligatoire pour les motos. Un changement, qui impacte notamment les magasins de revente, comme celui de Thomas. Ce propriétaire d'un atelier à Wavre doit effectuer de nombreux trajets dans la semaine pour faire contrôler ses engins afin de pouvoir les revendre à des particuliers. Seulement, le centre le plus proche est à Fleurus et les dates de rendez-vous sont rares. Une situation intenable, qui le bloque dans ses ventes, et qu'il a tenu à nous partager via le bouton orange Alertez-Nous.  Vos témoignages
123456789anciens ›dernière page »

À la une