Accueil Actu

Fin d'un vaste chantier de stabilisation à Mont-Saint-Guibert: un mur façon "Lego" pour faciliter le trafic ferroviaire

Le talus, gorgé d'eau, menaçait de s'effondrer suite aux inondations de cet été.

À Mont-Saint-Guibert, suite aux inondations du mois de juillet, l'eau avait endommagé une partie du talus, menaçant les habitations et les voies de chemin de fer sur une longueur de 600 mètres.

Aujourd'hui, ce vaste chantier de stabilisation touche à sa fin. Il aura nécessité des moyens considérables et pas moins de 50.000 tonnes de roches venues des régions de Givet et de Liège.

"On était vraiment face à un problème structurel et la seule solution qui a été trouvé pour pour permettre de reprendre le trafic en toute sécurité, ça a été d'assembler un mur un peu comme en Lego. Et ça, c'est la garantie de pouvoir à nouveau circuler et de faire en sorte que ce talus ne se laisse plus aller", détaille Frédéric Sacré, responsable communication d'Infrabel.

Si le trafic des trains a repris, il faut encore évacuer les terres vers des centres de traitement agréés, car elles contiennent des traces de pollution, un souvenir des anciennes locomotives qui roulaient au diesel. L'opération se poursuivra jusqu'à la mi-mars.

 

À la une

Sélectionné pour vous