Accueil Actu

L'arrivée du Covid Safe Ticket en Wallonie booste la vaccination chez les jeunes: "80% des nouveaux inscrits ont moins de 30 ans"

Dès ce lundi 1er novembre, le Covid Safe Ticket entrera en vigueur en Wallonie dans toute une série de secteurs. Pas de période de tolérance chez nous puisque les amendes risqueront de tomber immédiatement en cas de non-respect de cette mesure. Depuis le vote du pass sanitaire, on observe une hausse des inscriptions à la vaccination, notamment chez les moins de 30 ans. C’est ce qu’a indiqué Christie Morreale, ministre wallonne de la Santé, ce vendredi matin au micro de Fabrice Grosfilley.

Sans surprise, dès ce lundi 1er novembre, le Covid Safe Ticket (CST) entrera officiellement en vigueur en Wallonie. Pour rappel, il faudra présenter ce document à l’entrée des salles de sport, des cinémas, des salles de concert, dans les cafés et restaurants (pas sur les terrasses), pour tout événement privé ou public à partir de 50 personnes en intérieur et 200 à l’extérieur. Il faudra également montrer patte blanche si l’on souhaite rendre visite à un proche à l’hôpital ou en maison de repos.

Et, contrairement à Bruxelles où les autorités avaient laissé une période de tolérance de 15 jours le temps que tout se mette en place, en Wallonie, il n’en sera pas de même. "Le CST s’applique dès lundi avec toutes les conséquences qui s’appliquent, c’est-à-dire que c’est obligatoire dans tous les secteurs évoqués, et évidemment il y aura des amendes le cas échéant", a indiqué Christie Morreale au micro de Fabrice Grosfilley ce vendredi matin. La ministre wallonne de la Santé était l’invité de 7h50 sur Bel RTL.

L’objectif de la mesure ? "Réduire les contaminations, en tout cas les risques de contaminations, en s’assurant qu’il n’y a pas de personnes positives qui se rendent à des événements ou qui risqueraient de transmettre la maladie", note la ministre wallonne de la Santé. Attention, pour rappel, le vaccin ne nous protège pas à 100% contre le virus. Il empêche de développer des formes graves de la maladie et diminue le risque de transmettre le Covid-19. Notre premier ministre Alexander De Croo l'a d'ailleurs encore rappelé ce mercredi soir dans l'émission "Et maintenant on fait quoi?" sur RTL TVI. "Personne n’a dit que le vaccin était à 100% efficace. Personne ne l’a dit, aucun scientifique ne l’a dit. Mais si je suis vacciné, la probabilité que je vous transmette le virus est réduite à 70%, ce qui a un impact énorme. Et si vous me donnez la Covid, la probabilité que je me retrouve à l’hôpital alors que je suis vacciné baisse de 90%."

"Le corolaire (de ce CST), c’est une augmentation du nombre de la vaccination. Ça se voit à Bruxelles et ça commence à se voir en Wallonie", poursuit Christie Morreale qui note que parmi les nouveaux inscrits à la vaccination, 80% d'entre eux ont moins de 30 ans. Information qu'elle nous a révélée par la suite, hors antenne. "Depuis le 23 septembre, on a un doublement du nombre de personnes qui s’inscrivent pour la première fois à la vaccination. Et depuis le vote du CST, on est parfois allé jusqu’à quatre fois plus de rendez-vous, surtout chez les personnes jeunes de moins de 30 ans", dit-elle.

À la une

Sélectionné pour vous