Accueil Actu Monde Economie

Une entreprise américaine envoie près d'un million de dollars à des escrocs en Belgique

La police judiciaire fédérale (PJF) de Flandre orientale a mis en lumière une escroquerie en ligne particulière dans le cadre d'une enquête sur une entreprise belge qui avait reçu près d'un million de dollars de la part d'une société américaine. Trois suspects bulgares ont été identifiés après des perquisitions, a rapporté mardi la police.

Les auteurs de cette fraude se sont faits passer pour un fournisseur de l'entreprise américaine à l'aide d'une adresse électronique très similaire. Il a été demandé de réaliser des virements sur un numéro de compte belge. Les escrocs ont reçu par ce biais près d'un million de dollars.

Cette arnaque en ligne est baptisée Business Enterprise Compromise Scam. Les fraudeurs utilisent une adresse très similaire, voire identique, pour gagner la confiance immédiate de l'entreprise touchée. Il est donc recommandé, en cas de demande de paiement, de bien vérifier tous les détails, notamment en cas de nouveau numéro de compte proposé.

Une enquête de la PJF a permis de découvrir que la société qui a reçu les fonds américains était située à Gand. L'argent a ensuite été transféré vers des comptes de sociétés et de particuliers en Belgique et en Bulgarie.

Quatre perquisitions ont été menées le 31 janvier à Gand, Maldegem et Merelbeke. Les policiers y ont découvert 183.0000 euros dans des sacs sous vide, ainsi que 70 faux billets de 100 euros.

Deux suspects de 24 et 30 ans, dont le directeur de la société belge, ont été arrêtés. Un troisième, âgé de 42 ans et déjà en prison, a été interrogé à la PJF de Flandre orientale. Les trois hommes sont bulgares.

Le plus jeune suspect, qui était sous bracelet électronique, ainsi que le trentenaire ont été présentés au juge d'instruction de Gand. Celui-ci a décidé de les libérer sous de strictes conditions.

À la une

Sélectionné pour vous