Accueil Actu

Le Bayern Munich punit Robert Lewandoswki et le Barça: les Bavarois filent déjà vers les 8e de finale (vidéo)

Après avoir fait le dos rond pendant plus de 45 minutes, le Bayern Munich s'est imposé dans son Allianz Arena contre le FC Barcelone (2-0), alors que Robert Lewandowski a manqué son retour en Bavière avec le Barça.

Grâce à un premier succès probant sur la pelouse de l'Inter Milan (2-0) il y a six jours, voilà le Bayern avec six points, le maximum possible, avant une double confrontation face aux modestes Tchèques de Plzen après la trêve internationale, alors que l'Inter et le Barça, tous deux avec trois points, s'affronteront à deux reprises.

Pour les retrouvailles entre Robert Lewandowski et le public munichois, les oreilles étaient tendues pour savoir comment l'ancienne machine à buts du Bayern pendant huit saisons (344 buts en 375 matches) serait accueillie.

Finalement, les quelques sifflets issus des tribunes ont été très largement couverts par les applaudissements d'une large majorité des 75.000 spectateurs de l'Allianz Arena, reconnaissant de ce qu'a apporté le Polonais de 34 ans au club.

L'un des premiers chocs de cette édition 2022/23 de la Ligue des champions a totalement été retourné en l'espace de six minutes au retour des vestiaires.

Entré en jeu à la place de Marcel Sabitzer à la pause, Leon Goretzka a offert la première occasion franche des hommes de Julian Nagelsmann à la 50e minute d'une partie jusque-là dominée par le Barça. Sa frappe a été repoussée par Marc-André Ter Stegen, peu mis à contribution auparavant.

Raté de Lewandowski

Le Barça pourra s'en vouloir de ne pas avoir converti l'une de ses nombreuses occasions en première période, notamment 'Lewy' à la 18e minute. Servi par Pedri dans la surface de réparation après une remontée de balle d'Ousmane Dembélé, le Polonais n'a pas trouvé le cadre.

Les opportunités d'ouvrir le score se sont multipliées grâce à un pressing impressionnant, mais l'efficacité devantles buts gardés par Manuel Neuer n'était pas au rendez-vous mardi soir dans le sud de l'Allemagne.

Le choix de Nagelsmann d'aligner d'entrée une charnière centrale 100% française avec Lucas Hernandez et Dayot Upamecano aura été payant. +Upa+ a convaincu son entraîneur par ses précédentes prestations contre Lewandowski, du temps où il jouait à Leipzig.

Points noirs pour l'entraîneur munichois: la sortie sur blessure de Benjamin Pavard dès la 21e minute de jeu (cuisse droite) et l'alerte physique pour Lucas Hernandez en fin de rencontre.

Ce revers des joueurs de Xavi va obliger le Barça à batailler face à l'Inter après la trêve internationale, pour éviter la désillusion de la saison passée et une élimination avant même les 8es de finale de la compétition reine du foot européen.