BNP Paribas Fortis et Fintro abaissent le taux des comptes d'épargne: "Les autres banques vont s'aligner"

Mauvaise nouvelle à propos de notre argent. La banque BNP Paribas baisse, une fois de plus, ses taux d'intérêts sur les comptes d’épargne.

La Banque centrale européenne a lancé au mois de mars un programme étendu d'achat d'obligations. Cela a eu pour conséquence de pousser les taux à la baisse en Europe. Les mois à venir ne nous permettent pas d'espérer beaucoup de changement, notamment parce-que nous ne prévoyons pas d'inflation. Dans ce contexte, BNP Paribas Fortis et Fintro ont décidé de réduire le taux d'intérêt des comptes d'épargne réglementés au 24 avril 2015.

Qu'est-ce qui justifie cette nouvelle baisse?

Bruno Wattenbergh, économiste, apporte ses explications: "Les banques n’ont pas vraiment besoin de l’argent des épargnants. Pourquoi ? L’argent européen coule à flot. En plus, il n’est pas cher. D’un autre côté, la consommation n’est pas très élevée, les investissements des entreprises non plus. Bref, pourquoi les banques rémunéreraient-elles plus l’argent des épargnants que le strict minimum ? Résultat, la plupart tournent autour de 0,2%, voire un petit peu moins. Il y a un plafond minimum aux alentours de 0,11%."

Les autres banques vont probablement s’aligner. "Bien évidemment. Ce taux de BNP Paribas était déjà pratiqué par plusieurs autres banques. À part quelques banques en ligne ou des offres ‘produit d’appel’, il faut vraiment bien se méfier des conditions, les taux ne sont pas gras.

Que conseiller à l’épargnant ? "Aller voir sur les comparateurs qui existent, sur le ministère de l’Économie, chez Test-Achat,etc. Il existe plusieurs comparateurs qui permettent de voir en temps réel, les rendements de l’épargne."

Cela devient-il de moins en moins intéressant de mettre son argent sur un compte épargne ?

Bruno Wattenbergh: "Pas nécessairement. La première raison pour laquelle le Belge a un carnet d’épargne, c’est une sécurité en cas de problème. Résultat, si la personne n’a pas beaucoup d’argent, elle va garder son carnet d’épargne. En revanche, s’il a plusieurs carnets d’épargne, donc beaucoup d’argents, là, il existe plusieurs possibilités. Voir un courtier, voir votre banquier, etc. La transparence financière et la sécurité sont présentes sur le marché."

Vos commentaires