En ce moment
 
 

Dépenses, pertes financières et avenir incertain: le coronavirus a vidé le portefeuille de nombreux Belges selon Test Achats

CORONAVIRUS

La coronavirus a vidé le portefeuille de nombreux Belges. C'est ce que révèle une enquête de l'association de consommateurs Test Achats. Plus d'un Belge sur trois a perdu en moyenne plus de 1.500 euros.

Pertes financières

Premier constat: la perte de salaire. Selon Test Achats, 35% des Belges ont perdu une partie de leurs revenus. En moyenne, cela représente -1.571€. "Mon fils a un travail, mais il a été deux mois au chômage quoi", nous confie un témoin. "J'ai perdu au moins 40% de mon salaire", précise un autre.

Les pertes financières ne s’arrêtent pas là. Selon l’étude, 8% des Belges n’ont jamais reçu de remboursement pour leur cérémonie familiale. Perte d’argent aussi dans les locations immobilières, dans l’achat de billets sportifs ou culturels. Mais c’est dans l’annulation de voyage que le Belge perd le plus d’argent. "On avait réservé pour deux jours à Disney, donc on va recevoir des bons à valoir en remplacement, mais on ne les a pas encore eu", explique une mère que nous avons interrogée.

Des dépenses difficiles à assumer

Le Belge souffre aussi dans ses dépenses quotidiennes. Pas facile de payer les factures de téléphone, les courses, le loyer ou encore le gaz et l’électricité. 11% des sondés déclarent qu’il est très difficile voire impossible de payer leurs soins de santé.

Sombres perspectives professionnelles

Enfin, la crise a aussi un impact sur certaines situations professionnelles. 22% des sondés pensent qu’ils vont perdre leur emploi dans les 12 prochains mois. "Beaucoup d'entre également eux craignent de ne pas pouvoir évoluer. Que ce soit au sein de leur entreprise ou même sur le marché du travail", précise Julie Frère, porte-parole de Test Achats.

Depuis le début de la crise, 6 ménages sur 10 disent avoir perdu de l’argent à cause du coronavirus.

 

 

Vos commentaires