En ce moment
 

Prix Belfius: François Brabant du magazine Wilfried primé en presse écrite

(Belga) Le Prix Belfius de la presse écrite a été remis jeudi soir au journaliste François Brabant pour son article intitulé "Les grandes manoeuvres de JMJ" publié dans le magazine Wilfried. Il y dresse le portrait politique et psychologique de l'ancien co-président d'Ecolo et bourgmestre d'Amay Jean-Michel Javaux.

En presse écrite du côté néerlandophone, l'article de Sara Vandekerckhove et Femke Van Garderen intitulé "Het grote psychiatrierapport", publié dans De Morgen, est sorti vainqueur. Le prix de la presse digitale est revenu à Sarah Frères, Jean-Christophe Guillaume et Raphaël Baptista pour leur article "L'armée belge aux quatre coins du monde" publié sur le site dhnet.be. "Une immersion intime, de longue haleine, qui nous plonge au coeur du bourbier malien où se joue la lutte contre la montée du terrorisme, dans le ciel jordanien où veillent nos F-16", détaille Belfius. Le prix de la presse locale est remporté par Samira Boudou et Mélanie Scheuren de TV Lux pour leur reportage "Pénurie de médecins généralistes, la lutte s'organise" consacré à la pénurie de médecins généralistes en province de Luxembourg. Le prix presse photo est décerné à Fred Debrock du Standaard pour ses clichés sur la visite du président américain Donald Trump à Bruxelles en mai 2017. Le prix radio revient à Aline Wavreille et Jean-Marc Vierset pour "Chambre d'hôtes... en exil" consacré aux migrants du parc Maximilien à Bruxelles et diffusé dans l'émission Transversales sur La Première. Le reportage "La voix des autres" de Léa Zilber, Stéphanie De Smedt et Manon Mottard, diffusé sur La Une (RTBF) remporte le prix de la presse télévisée. Le prix de la presse économique revient à Amandine Cloot du Soir pour son article "Dans la peau d'un forçat du clic". Pour la presse germanophone, le prix est revenu à Rudi Schroeder et Chantal Delhez pour leur reportage "Risiko A tomkraft: Gespaltene Ansichten" diffusé sur la BRF et traitant de la question de la sécurité nucléaire en Belgique et des craintes évoquées à ce sujet en Allemagne. Pour cette 55e édition, le concours a reçu pas moins de 282 candidatures, contre 267 l'année dernière. (Belga)

Vos commentaires