En ce moment
 
 

Un million de ménages belges paient leur électricité trop cher: voici ce qu'il faut faire pour réduire la facture

 
 

De nombreux Belges paient leur énergie trop cher: jusqu'à cinq cents euros de trop, pour un million de ménages. Il y a un seul conseil à donner: comparer les prix.

Au CPAS de Bruxelles, la moitié des personnes qui poussent la porte du service de médiation de dettes vient parce qu'elle n'arrive plus à payer une facture d'énergie. Bien souvent, c'est tout simplement parce que son contrat est beaucoup trop cher. "Beaucoup de gens ne comprennent pas tout ce système. Beaucoup de personnes ont peur: "Je vais changer, on va me couper", se disent-ils, ou "ça va me coûter de l'argent", ou "à qui dois-je m'adresser?", où "ça fonctionne comment?"", explique Jan Willems, expert énergie au CPAS de la Ville de Bruxelles.

En Belgique aujourd'hui, changer de fournisseur est totalement gratuit. Cette année, c'était le bon moment pour faire jouer la concurrence: les prix de l'énergie ont baissé, mais trop peu de Belges en ont bénéficié. Première raison: de nombreux consommateurs n'ont jamais changé de fournisseur. Ils paient des prix souvent élevés, surtout s'ils sont passés sous un contrat dormant de prolongation. "Ce sont des contrats qui sont appliquées par certains fournisseurs, à la fin de contrats qui viennent à échéance et souvent avec des prix très cher.  Donc on demande la suppression pure et simple de ce type de contrat qui sont impliqués par quatre fournisseurs", affirme Laurent Jacquet, directeur des prix à la commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG).

Les Belges qui changent de fournisseur ne choisissent pas toujours le moins cher. Plus de deux millions de ménages disposent d'un contrat d'électricité qui figure dans le top dix des produits les plus coûteux. "Il y a bien sûr une stratégie marketing des fournisseurs pour les orienter, dans sa gamme, vers ces produits les plus chers mais c'est aussi un problème de comparaison. Il faut d' abord que le consommateur soit bien informé sur le contrat qu'il a, qu'ensuite il fasse une comparaison et puis qu'il choisisse un produit plus intéressant pour lui", ajoute le directeur de la CREG.

La Commission de régulation de l'énergie et du gaz propose un outil sur son site internet pour comparer son contrat par rapport au marché actuel.


 




 

Vos commentaires