En ce moment
 

Un Kamikaze Rider passera plusieurs années en prison : reconnu coupable de terrorisme

Un Kamikaze Rider passera plusieurs années en prison : reconnu coupable de terrorisme

Saïd Saouti et Mohamed Karay, membres du club de motards bruxellois Kamikaze Riders, ont été condamnés jeudi par le tribunal correctionnel de Bruxelles pour faits de terrorisme à des peines de 6 ans de prison pour le premier et 3 ans de prison avec sursis partiel pour le second.

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a disqualifié la prévention de participation aux activités d'un groupe terroriste en tant que dirigeant en participation aux activités d'un groupe terroriste en tant que membre concernant Saïd Saouti. Le tribunal a également établi que, dans le chef de Mohamed Karay, il s'agissait de tentative de participation aux activités d'un groupe terroriste en tant que membre. Les juges ont encore acquitté les prévenus des préventions concernant la participation à des formations militaires dans un but terroriste. Ils ont finalement prononcé une peine de 6 ans de prison ferme et une amende de 15.000 euros à l'encontre de Saïd Saouti et une peine de 3 ans de prison avec sursis pour ce qui excède 2 ans et une amende de 6.000 euros à l'encontre de Mohamed Karay.

Les deux condamnés avaient été interpellés le 27 décembre 2015, soupçonnés d'avoir planifié un attentat pour les fêtes de fin d'année à Bruxelles. Mais le parquet fédéral avait ensuite demandé l'abandon des poursuites pour ce chef d'inculpation, faute d'éléments suffisants. Les deux hommes avaient néanmoins été renvoyés devant le tribunal correctionnel pour participation aux activités d'un groupe terroriste. En effet, suite à leur interpellation et aux perquisitions menées à leurs domiciles, la police avait découvert que l'un et l'autre, en particulier Saïd Saouti, avaient téléchargé et publié, notamment sur Facebook, de nombreuses vidéos de propagande djihadiste.

Vos commentaires