Une maman dénonce les violences subies par son fils à l'école: "Puis, un membre du groupe a eu une idée sordide"

Un nouveau cas de harcèlement scolaire a été dénoncé. Les faits se sont déroulés lors d'une retraite d'un institut technique à Verviers. Des élèves de 3e secondaire s'en sont pris violemment à l'un de leurs camarades. Il a été victime de coups, notamment. Sa maman témoigne. Elle regrette que la direction n'ait pas réagi plus rapidement, et avec plus de fermeté.

Les faits datent du mois de décembre. Les élèves de 3e année d'un institut d'enseignement technique sont alors en retraite dans la région de Spa. Le matin, dans une chambre, une bagarre d'oreillers dégénère. Ils finissent par utiliser une tringle à rideaux. "Il y en a deux qui ont tenu mon fils pendant qu'il se faisait tabasser. Puis un autre du groupe a eu une idée assez sordide. Il a mis la barre entre les fesses et a poussé, poussé, poussé. Avec une force inouïe. Mon fils était complètement traumatisé. Il était en boule avec un oreiller sur la tête et il hurlait", a révélé la maman du jeune garçon à notre journaliste Vincent Jamoulle.

Selon la maman, deux autres élèves témoins de la scène sont allés prévenir les professeurs. "Les profs n'ont pas réagi. Ils ont trouvé opportun d'isoler mon fils et de le mettre dans une chambre, seul avec un professeur. Ils savaient bien qu'il y avait eu des choses, mais tout a été voilé, masqué", précise la maman.

Le directeur de l'institut Don Bosco estime que les informations sont arrivées au compte-gouttes. Selon lui, la situation n'était pas claire. Et pour les faits de coups, il y a eu des sanctions. "Concernant l'agression sexuelle, on va l'appeler comme ça, il n'y a pas de conclusions dans notre chef pour l'instant. On n'a pas d'éléments qui nous permettent de désigner un auteur", a déclaré Philippe Duvivier, directeur de l'institut.

La mère de la victime a porté plainte. La justice verviétoise instruit le dossier. Suite à cela, la victime a reçu de nouvelles menaces via les réseaux sociaux.

Vos commentaires