En ce moment
 
 

Coronavirus: la reine Mathilde au Carrefour Market de Gerpinnes pour soutenir les travailleurs (photos)

Coronavirus: la reine Mathilde au Carrefour Market de Gerpinnes pour soutenir les travailleurs (photos)
(c) Belga
CORONAVIRUS

La reine Mathilde s'est rendue mercredi matin au Carrefour Market de Gerpinnes afin de se rendre compte du quotidien des travailleurs en ces temps de crise sanitaire de coronavirus. Après avoir pris toutes les mesures de sécurité et enfilé son masque buccal, la reine Mathilde a commencé sa visite de la grande surface par une rencontre avec une employée dont le père a été emporté par l'épidémie. La souveraine s'est entretenue quelques minutes avec la travailleuse, s'inquiétant de savoir si elle tenait le coup.

> CORONAVIRUS EN BELGIQUE: les dernières infos

Accompagnée notamment de John Mestdagh, de Fabienne Bryskère, la CEO de Mestdagh, de Mohammed Boukamir, le directeur commercial de l'enseigne et de Silvio Moffa, directeur du magasin de Gerpinnes, la Reine a sillonné les rayons du magasin, en prenant le temps de s'intéresser aux mesures prises pour assurer la sécurité des clients mais également du personnel. "Le rayon traiteur par exemple a été déplacé pour éviter qu'il y ait des contacts avec les clients. Ceux-ci peuvent à présent se servir directement", a expliqué Mohammed Boukamir, le directeur commercial de l'enseigne.

La Reine a profité de l'occasion pour féliciter tous les employés qu'elle a croisés au cours de sa visite pour leur courage et leur engagement sans oublier d'échanger quelques mots avec des clients du magasin. "Aujourd'hui, je me sens protégée et je ne vis pas trop mal la situation", lui a confié une caissière.

Après cette dernière rencontre, la Reine Mathilde s'est isolée quelques minutes avec divers responsables de rayons pour, une fois encore, comprendre leur quotidien en tant qu'employé mais aussi en tant qu'homme ou femme de famille. "C'était compliqué les quinze premiers jours et les gens ne respectaient pas toujours les règles de sécurité mais aujourd'hui, cela va beaucoup mieux", lui a expliqué l'une d'entre elles. Après une bonne heure, la souveraine est repartie les bras chargés de cadeaux avec deux colis composés notamment des fraises, de vin, de produits locaux et de levure dont elle avait visiblement besoin.


 
 
 
 

 

Vos commentaires