La famille royale s'appelle à nouveau Saxe-Cobourg: pourquoi est-ce bientôt la fin des "de Belgique"?

La famille royale s'appelle à nouveau Saxe-Cobourg: pourquoi est-ce bientôt la fin des

Changement de taille pour les membres de la famille royale belge. Ils s’appellent à nouveau Saxe-Cobourg, leur ancien titre allemand, qu’ils pourront ainsi transmettre aux descendants, qui ne peuvent plus, eux, désormais être appelés "de Belgique". Voici les détails et explications de nos journaliste et cameraman Thibaut Balthazar et Eric Poncelet.

L’Angleterre, le Portugal, la Bulgarie, la Belgique... Le nom Saxe-Cobourg est enraciné dans beaucoup de familles royales européennes. Ce titre, très répandu au 19ème siècle, a été désacralisé au 20ème siècle, victime de l’histoire. "La famille de Cobourg est une famille allemande, et donc pendant la première guerre mondiale, l’Allemagne déclare la guerre à des Cobourg qui sont placés sur d’autres trônes. Je pense par exemple à Georges V en Angleterre ou à Albert Ier en Belgique. Dès lors il est inconcevable d’avoir un nom allemand alors qu’on se bat contre l’Allemagne", détaille Patrick Weber, spécialiste de la famille royale.


Le retour du nom Saxe-Cobourg

En 1921, celui que l'on surnommait le Roi Chevalier décide donc de ne plus arborer le nom Saxe-Cobourg, à connotation allemande. Il ne sera plus associé à sa succession, jusqu’à aujourd’hui. En effet, à la découverte du carnet mondain 2017, toute la descendance du roi Albert Ier a récupéré le titre, à l’exception des enfants de la princesse, qui prennent le nom de leur père, l’archiduc d’Autriche-Este. "Le nom même de Saxe-Cobourg vient d’un côté de la famille de Saxe, grande famille allemande qui a essaimé à travers tout l’empire et puis le nom de Cobourg qui est vraiment une branche cadette et collatérale de la famille de Saxe, qui a une référence directe au territoire sur lequel il régnait, c’est-à-dire la ville de Cobourg" ajoute Patrick Weber.


Limiter l'usage de l'appellation "de Belgique"

Derrière ce retour du titre noble de Saxe-Cobourg, cache la volonté politique de limiter l’usage du titre "prince de Belgique". Suite à un décret, seule la princesse Elisabeth pourra transmettre le titre à son premier enfant, l’alternative pour les autres petits enfants du roi Philippe et du prince Laurent sera de s’appeler Saxe-Cobourg.

Vos commentaires