En ce moment
 
 

Grêlons, coulées de boue, inondations: des orages ont touché plusieurs provinces de Wallonie

 
 

A l'issue de la journée la plus chaude de l'année, des orages ont éclaté en plusieurs endroits. L'avertissement d'orages et de précipitations abondantes émis par l'Institut royal météorologique de Belgique (IRM) se poursuivra ce jeudi. Le numéro de téléphone 1722 est activé temporairement en cas de besoin d'une intervention non-urgente des pompiers.

Il était environ 20h ce mercredi soir lorsque l’orage a frappé les communes de Floreffe et Sart-Saint-Laurent, provoquant de gros dégâts. À Floreffe, un torrent est venu inonder tout un quartier. Des dizaines de maisons ont été en quelques secondes sous eau, comme a pu le constater notre journaliste Michaël Menten. 

Des torrents à Floreffe (province de Namur)

Des familles ont été privées d’électricité pendant plusieurs heures. Sur place, une vingtaine de pompiers venus secourir les habitants. Pour certains, cet orage va coûter cher. Des ménages se retrouvent contraints de jeter du mobilier et de la nourriture du frigo. 

Chez certains habitants, l’eau est montée jusqu’à 1m50. Face à l’urgence, le bourgmestre de la commune est descendu sur place pour constater et rassurer les habitants. Certains estiment qu’avec un bassin d’orage, tout cela ne serait jamais arrivé.

Les secours sont restés jusque tard dans la nuit. Car après les réparations des dégâts, il fallait repartir des sacs de sable un peu partout pour les éventuels nouveaux orages attendus ce jeudi.

Au total, près de 250 interventions ont été effectuées durant la nuit, principalement sur Jambes, Wépion, Malonne, Gembloux et Eghezée. Les interventions concernaient principalement des caves et routes inondées, des arbres au sol, des toitures arrachées.

La province de Namur particulièrement touchée 

"On a eu un très gros orage en début de soirée vers 19h30 à Malonne", nous avait rapporté Benoît via le bouton orange Alertez-nous. Dans ce village namurois, tout semble avoir commencé par une chute de grêle. "De gros grêlons sont tombés, la rue était toute blanche et nous pensons qu'ils ont bouché les avaloirs de la rue, détaille l'alerteur. Ensuite, l'eau n'a plus pu s'écouler et est arrivée jusqu'aux portes des maisons. Chez nous, elle s'est infiltrée dans le hall d'entrée, la cave, le salon. J'ai eu le réflexe d'ouvrir la porte de la cave, donc l'eau s'est écoulée là. J'ai eu jusqu'à 20 centimètres d'eau en à peine une minute".

malonne

A Balâtre, dans l'entité de Jemeppe-sur-Sambre, toujours en province de Namur, les habitants de la rue de Tongrinne et de la rue des Bancs ont dû faire face à des coulées de boue. "Ça fait une heure qu'on racle", nous écrivait Lou. 

balatre

Dans le Brabant wallon, des inondations aussi

Les orages ont aussi frappé le Brabant wallon. "Il y a un orage à Nivelles", nous a écrit Chris via le bouton orange Alertez-nous, joignant une vidéo montrant une intervention sur ce qui semble être un avaloir bouché. L'orage semble y avoir été bref.

Une septantaine d'appels ont été enregistrés dans le Brabant wallon. Et cela reprend de plus belle ce matin, avec le réveil des habitants qui s'aperçoivent des dégâts. 

nivelles-1

nivelles-2

Outre le Brabant wallon et la province de Namur, celle de Liège semble, elle, touchée par des éclairs. "Enfin, se réjouissait Bernard, via le bouton orange ce mercredi soir. "Depuis tout ce temps d'attente, les éclairs arrivent sur Jemeppe-sur-Meuse à 19h45".

orage-1

orages-2

La grêle est aussi tombée à Tubize, perturbant l'entrainement des Diables Rouges.

Le ciel s'est montré menaçant aussi en région bruxelloise comme le montre cette magnifique photo prise dans la commune de Koekelberg.

koekelberg

Au lendemain des orages qui ont touché un partie de la Wallonie, l'heure est au nettoyage

Après l'orage, le nettoyage. Les séquelles des intempéries d'hier soir sont bien visibles et ce matin et les Floreffois se sont levés tôt pour continuer à dégager les trottoirs et les allées. 




 

Vos commentaires