En ce moment
 
 

Des dizaines d'éoliennes françaises énervent la Belgique: elles seront visibles de La Panne à Nieuport

 
 

C'est une crise diplomatique potentielle qui se présente entre la Belgique et la France. En cause: un gigantesque parc éolien, comprenant près de 50 éoliennes, qui va s'établir à quelques kilomètres des côtes belges. Ce dernier est prévu par la France.

La France et la Belgique risquent d'avoir des discussions animées dans les prochains mois. En effet, notre voisin prévoit la construction d'un tout nouveau parc éolien, comprenant pas moins de 46 éoliennes. Ces dernières auront une hauteur comparable à celle de la Tour Eiffel et ne se situeront qu'à 11,5 kilomètres des côtes belges, le long de la frontière maritime.

Cette installation dérange en Belgique, alors que l'on s'attend à ce que les éoliennes soient visibles entre La Panne et Nieuport. Prévu pour l'horizon 2026, ce projet devait au départ s'installer près de Dunkerque, mais pour des raisons de sécurité et de trafic maritime, il a été déplacé plus loin, proche de notre frontière. Pas l'idéal pour les côtes belges. "On sait qu'il y a d'autres endroits plus lointains où il est possible de mettre un parc éolien. Les Belges le feront, à une trentaine de kilomètres. Il faut au moins étudier la possibilité d'un parc franco-belge", résume Bram Degrieck, bourgmestre de La Panne.

La Belgique espère avoir une ouverture française pour des discussions. En effet, pour préserver son trafic maritime et son espace aérien, les Belges sont prêts à mobiliser des moyens juridiques. Une bataille diplomatique en vue !

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce dimanche 24 janvier ?




 

Vos commentaires