En ce moment
 
 

Faut-il annuler la fermeture des centrales nucléaires en 2025? La population belge divisée

 
Grand baromètre
 

Fermer les centrales nucléaires en 2025 : la question divise toujours autant les Belges, à un gros mois de la décision définitive, que doit prendre le gouvernement fédéral. Selon le Grand Baromètre, notre sondage politique RTL INFO - Le Soir mené par la société d'enquêtes Ipsos auprès d'un échantillon représentatif de la population (2378 répondants dont 485 à Bruxelles, 930 en Wallonie et 1000 en Flandre) entre les 7 et 14 septembre, le "Non" est la réponse qui revient le plus souvent en Flandre (50%), en Wallonie (43%) et à Bruxelles (44%). Mais 3 répondants sur 10 veulent la fermeture, ce qui constitue un chiffre en légère progression, par rapport à décembre dernier. Début novembre, le gouvernement fédéral doit décider, sur base d’avis techniques, s’il respecte le calendrier prévu et ferme les dernières centrales nucléaires du pays en 2025, ou s’il décide de prolonger encore la durée de vie de deux réacteurs nucléaires.

La part de Belges très inquiets par les changements climatique progresse, dans notre pays. Dans le détail, 37% des Belges se disent très inquiets par ces phénomènes climatiques, contre 28% il y a deux ans. Des trois régions, ce sont les Wallons qui sont les plus inquiets. Les inquiétudes liés aux changements concernent environ 80% des Belges. Seule 16% de la population n’est pas angoissée, par ce qui se passe au niveau climatique. Parmi les mesures pour atteindre les objectifs climatiques, 68% des Wallons et des Flamands citent toujours la construction d’éoliennes près de chez eux, comme la solution la plus acceptable. Les 2/3 des Bruxellois, eux, préfèreraient qu’on taxe plus fortement les trajets en avion.

Enfin, dernier résultat du Grand Baromètre, 42% redoutent de ne pas arriver à payer leur facture d’énergie dans les prochains mois. Le chiffre est interpellant, il l’est d’autant plus en Wallonie, où l’on est quasi à 50% de la population (49%), qui craint de ne pas avoir les fonds, pour régler la note.


 

 




 

Vos commentaires