En ce moment
 
 

Grand Baromètre: les extrêmes progressent partout, le Vlaams Belang enfonce la N-VA en Flandre

 
 

Comme chaque trimestre, le Grand Baromètre RTL INFO - Le Soir sonde les Belges (2508 personnes constituant un échantillon représentatif de la population du pays) sur leur opinion politique en leur demandant pour quel parti ils voteraient si les élections avaient lieu demain. Les intentions de vote en cette fin d'année restent assez stables par rapport au sondage de septembre et à l'élection du mois de mai.

Elles confirment la progression des extrêmes. Une hausse qui se manifeste de manière spectaculaire en Flandre où le parti d'extrême droite Vlaams Belang, largement en tête (27%, soit plus d'un Flamand sur quatre), creuse l'écart avec la N-VA. Une évolution qui peut laisser supposer que le parti nationaliste de Bart De Wever (ainsi que tous les autres d'ailleurs) ne sera guère enclin à provoquer un retour aux urnes anticipé si l'absence d'accord pour former un gouvernement se prolonge. On notera aussi qu'en additionnant les résultats du Vlaams Belang et de la N-VA, on atteint quasi 50%, soit presque la majorité.

À l’extrême gauche, le PTB progresserait lui aussi, et dans les trois régions. En Flandre, elle se retrouve à 8% (soit 3 points de plus qu’aux élections). À Bruxelles, le PTB séduirait 12,5% des électeurs et 16,5% en Wallonie (en hausse de quasi 3 points).

RÉSULTATS

Cette vague de 2508 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 983 en Wallonie, 999 en Flandre et 526 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale, a été réalisée du 29 novembre au 6 décembre 2019.Les interviews ont eu lieu en ligne. La marge d'erreur maximale, pour un pourcentage de 50% et un taux de confiance de 95% est de +-3,1 en Wallonie et en Flandre et de +-4,3 à Bruxelles.


FLANDRE

(Entre parenthèse: le résultat du Grand Baromètre précédent, en septembre)

Vlaams Belang 27,3 (24,9)

N-VA 22,1 (22,7)

CD&V 11,4 (11,7)

Groen 10,7 (11)

Open Vld 9,9 (13,3)

sp.a 8,9 (8,4)

PVDA (pendant flamand du PTB) 8,4 (6,2)

Autres 1,3 (1,8)

BRUXELLES

Ecolo 19,7 (21,4)

PS 18,9 (19,2)

MR 16,2 (16,4)

PTB-PVDA 12,5 (11)

Défi 12 (11)

cdH 5,1 (4,9)

N-VA 4,8 (3,6)

Groen 2,8 (3,1)

Open Vld 2,2 (2,4)

Vlaams Belang 1,9 (2,5)

CD&V 0,9 (0,2)

sp.a 0,5 (1)

Autres 2,5

WALLONIE

PS 23,8 (22,9)

MR 20,5 (22,6)

Ecolo 17,2 (16,2)

PTB 16,5 (15,5)

cdH 8,8 (8,5)

Défi 4,7 (5)

Autres 8,5

TOP 3 DES PERSONNALITÉS

Du côté des personnalités, Paul Magnette, très exposé durant sa mission d’information, était déjà le politique le plus populaire de Wallonie, il l’est désormais aussi à Bruxelles. Il devance le socialiste flamand Johan Vande Lanotte (ex informateur avec Didier Reynders, juste après les élections) en Wallonie et Olivier Maingain (mais qui a récemment été remplacé à la tête de son parti Défi) à Bruxelles.

En Flandre, la N-VA occupe désormais la totalité du podium avec ses trois personnalités majeures.

FLANDRE
Bart De Wever (1)
Theo Francken (2)
Jan Jambon (4)


 

BRUXELLES
Paul Magnette (2)
Olivier Maingain (1)
Johan Vande Lanotte (4)


 

WALLONIE
Paul Magnette (1)
Johan Vande Lanotte (3)
Jean-Marc Nollet (5)




 

Vos commentaires