En ce moment
 
 

La Wallonie s'est endettée de 7 milliards supplémentaires: que va faire le gouvernement?

La Wallonie s'est endettée de 7 milliards supplémentaires: que va faire le gouvernement?
(c) Belga
 
 

Début du conclave budgétaire wallon. Objectif: confectionner le budget 2022. Avec la crise du Covid et les inondations, la dette wallonne s'est dangereusement creusée. Le gouvernement d'Elio Di Rupo doit trouver des économies structurelles.

Ce mardi, démarre le conclave budgétaire wallon. En vue de la confection du budget 2022. Les discussions devraient prendre plusieurs jours au sein du gouvernement wallon. Pas de chiffre d’économies annoncé en prélude de ce conclave, mais le gouvernement doit trouver rapidement des pistes pour dépenser moins dans les années à venir (réformes structurelles) : avec la crise du Covid et les inondations, la dette wallonne s’est en effet dangereusement creusée. En deux ans, on estime en effet que la Wallonie s’est endettée de 7 milliards supplémentaires. Soit un tiers de sa dette totale, en plus. Au vu des chiffres catastrophiques, la Wallonie pourrait voir sa note de solvabilité dégradée par les agences de notations, en décembre prochain. Avec à la clé, un risque de devoir emprunter l’argent pour financer sa dette à des taux d’intérêts plus élevés. Un coût d’intérêt qui fait en général boule de neige, et provoque un déficit supplémentaire. Ce risque a déjà cependant été un peu anticipé par le gouvernement. C’est ce qui explique notamment, que la Wallonie a demandé aux assurances un milliard d’euros de prêt à taux zéro, pour assumer une partie des remboursements aux sinistrés.

Parmi les réformes structurelles possibles, un nouveau plafond pourrait être établi pour les communes qui réclament des subventions pour les infrastructures sportives. Mais tous les départements devraient être amenés à se serrer la ceinture.


 




 

Vos commentaires