En ce moment
 
 

Le CD&V conditionne un gouvernement Vivaldi à des concessions sur la loi sur l'avortement: Ecolo prêt à en faire

 
 

Zakia Kahttabi, députée fédérale Ecolo, revient sur l’annonce du CD&V d’accepter la discussion avec les socialistes, les libéraux et les écologistes, en vue de la formation d’une majorité dite "Vivaldi". Le CD&V a posé toute une série de conditions, dont celle de discuter de la loi sur l’extension du délai de l’IVG. Ce matin, Zakia Khattabi affirme que les écolos acceptent de faire des concessions dans ce dossier. Elle est au micro de Fabrice Grosfilley.

"Je trouve que cela n'a pas été correct de la part du CD&V de freiner le dossier de telle sorte qu'en effet, ils en fassent un enjeu aujourd'hui de gouvernement. À côté
de cela, je trouverais dommage qu'on enterre complètement le dossier parce que nous n'aurions pas fait une ouverture. Alors voilà, si on peut avancer sur le délai ou
la dépénalisation, -en tous les cas, il faut avancer sur l'un des éléments-, mais à côté de cela, je regrette, je condamne et je déplore les manoeuvres du CD&V qui ont bloqué le dossier de telle sorte que cela vient. (...) L'abandonner, certainement pas. Mais moi à titre personnel, je pense qu' au stade où on en est, ils ont réussi à faire en sorte qu'on soit acculés de telle sorte que si on veut que cela avance, il faudra faire une ouverture."




 

Vos commentaires