En ce moment
 
 

"Pas de cacahuètes avant six ans": face aux cas d’étouffement, les médecins mettent en garde

 
 

Les autorités devraient indiquer sur les emballages d'arachides la mention "ne convient pas aux enfants de moins de 6 ans", réclament mardi les pneumologues de l'hôpital universitaire de Gand (UZ Gent) dans Het Laatste Nieuws. "Chaque année, dix à quinze enfants arrivent aux urgences de notre hôpital à la suite d'un étouffement causé par une cacahuète", indiquent les médecins.


En général, les enfants oublient de mâcher

La cacahuète est la principale situation d'urgence à laquelle le pneumologue est confronté, avec, parfois, des conséquences fatales. "Ce n'est pas un problème très connu", affirme le Dr. Filomeen Haerynck dans le quotidien. Depuis 2002, elle a elle-même été confrontée à deux décès d'enfants par étouffement après une ingestion de cacahuète.

"Il n'existe actuellement aucun message préventif lié à l'ingestion d'arachides par des jeunes enfants. En général, ils oublient de mâcher", affirme le Dr. Haerynck. "Et le morceau de cacahuète peut dès lors se fixer dans les bronche".


Il faut avertir les consommateurs des risques

"Les dents des bébés et des jeunes enfants ne sont pas développées pour croquer et mâcher correctement une arachide", explique l'UZ Gent qui estime dès lors nécessaire d'"avertir le consommateur du danger pour les enfants de moins de 6 ans". Les pneumologues de l'hôpital universitaire entendent sensibiliser les autorités à ce risque.


 

Vos commentaires