En ce moment
 
 

"Un cadeau qui se transforme en cauchemar": les fans du Grand Prix de Spa seront-ils remboursés?

 
 

Tous les spectateurs du Grand Prix de Spa seront-ils remboursés ? Hier, le départ de la course a été donnée avec trois heures de retard et a été interrompue après seulement deux tours. Les tickets qui coûtent parfois très chers seront-ils remboursés ?

Jesper et son fils ont fait le déplacement depuis les Pays-Bas pour assister au Grand Prix de Spa Francorchamps. Sans surprise, ils sont très déçus: "C’était vraiment spécial parce que nous n’avons rien vu du tout. Nous avons vu quatre tours et puis c’est fini. C’était un peu décevant. Je peux comprendre pourquoi ils n’ont pas fait la course vu la pluie terrible, la visibilité était nulle. Mais pour les fans, c’était une longue attente pour… rien". 

Un public de 75.000 personnes a été privé de course en raison d’averses incessantes. Des centaines d’euros dépensés pour pas grand-chose. Les spectateurs demandent un remboursement de leur ticket.

"316 euros jetés à la poubelle. C’était nos 10 ans de mariage, mon cadeau pour mon mari", déplore Véronique via notre bouton orange Alertez-nous. "Quel scandale ce Grand prix F1 de Belgique ! Un cadeau d’anniversaire pour ma femme et mon beau-frère qui se transforme en cauchemar", s’énerve également Geoffrey.

Le leader du championnat Lewis Hamilton souhaite que les fans soient remboursés. "Je pense qu’ils méritent d’être remboursés car nous n’avons produit aucun show", estime le pilote britannique.

"On va discuter, on va réfléchir"

Une réflexion est menée dans ce sens du côté de la direction. "On va discuter, on va réfléchir. On est lundi matin, cela a terminé hier soir. On est en train de démonter. On va réfléchir pour voir ce qui peut être fait", a indiqué Vanessa Maes, directrice générale de Spa Grand Prix. 

Un remboursement n’est pas certain. "Nous ne sommes pas responsables de la météo", déclarent les organisateurs.

Invité politique de Bel RTL ce lundi matin, le ministre de l’économie Willy Borsus a plaidé pour que "l’on puisse faire un geste commercial concernant le public".


 

Vos commentaires