En ce moment
 
 

Avant le Comité de concertation, Rudi Vervoort annonce que Bruxelles n'assouplira pas les mesures: "La situation ne le permet pas"

  • Comité de concertation: pas d''assouplissements en vue à Bruxelles

  • Avant le Comité de concertation, Rudi Vervoort annonce que Bruxelles n''assouplira pas les mesures: "La situation ne le permet pas"

 
 
CORONAVIRUS
 

Des assouplissements dans les mesures sanitaires, mais pas pour tout le monde. Un comité de concertation se réunit à 14h ce vendredi. Il devrait décider la fin des dernières restrictions dans l'Horeca et augmenter les jauges dans l'événementiel, mais uniquement pour la Flandre et la Wallonie dans un premier temps.

Bruxelles attendra... Rudi Vervoort, le ministre-président bruxellois, invité de Bel RTL ce matin, l'a confirmé. "La situation épidémiologique à Bruxelles ne le permet pas et donc je vais proposer de mettre les assouplissements sur pause pour l’instant. On maintient l’arrêté ministériel tel qu’il est avec les mesures que nous connaissons. Nous allons les prolonger. Une pause pour combien de temps ? Pour un mois et ensuite nous ferons une évaluation en fonction du taux de vaccination."

Des assouplissements donc en Wallonie et en Flandre. Dans l’Horeca, est-ce la fin de la table de 8 maximum et la fin de la fermeture à 1h du matin? "C’est sur la table, je ne vais pas dire le contraire. Ce sera aussi la fin des différentes bulles (dans l'horeca et à son domicile)"

Pour les événements, on doit théoriquement les autoriser à partir du 1er septembre avec jusqu’à 200 personnes en intérieur et 400 à l’extérieur. "Ce sera appliqué partout. Il ne faut pas que les mesures soient incompréhensibles. A partir du moment où il y a le covid safe ticket, nous allons appliquer les mêmes règles partout. Il n’y a pas de raison que Bruxelles ait un statut particulier."

Faut-il étendre l'application du covid safe ticket? "Je suis favorable car cela garantit une sécurité sanitaire et ça permet une réouverture. Cela fonctionne très bien ailleurs, comme en Italie, dans les lieux publics. Cela ne pose aucun problème." 


 

 




 

Vos commentaires