En ce moment
 
 

Conduire son enfant à l'école à vélo, ça se prépare: "L'erreur de débutant est de prendre les axes qu'on prendrait en voiture"

Si vous songez de plus en plus à conduire votre enfant à l'école à vélo, quelques règles élémentaires sont à respecter. Ce changement d'habitude se prépare. L'invitée du RTL Info Bienvenue, Florence Lecocq, porte-parole de l'ASBL Provélo, donne quelques conseils pour se lancer.

En Belgique, 73% des enfants sont conduits à l'école en voiture. Bien souvent, l'enfant est le seul passager du véhicule. Pour passer à une mobilité plus douce, certains points sont à connaître. Florence Lecocq, porte-parole de l'ASBL Provélo, est l'invitée d'Alix Battard dans le RTL Info Bienvenue, votre rendez-vous de 12h45.

Alix Battard: "Conduire son enfant à l'école en vélo, ça facilite ou ça complique le trajet ?"

Florence Lecocq: "Comme pour tout changement, il faut mettre en place quelques petites choses avant de se lancer, mais il est tout à fait possible de se rendre aussi bien à l'école qu'au boulot à vélo. La première chose est de vérifier que son vélo et celui des enfants sont en ordre. Il faut aussi choisir un itinéraire qui convient. Souvent, l'erreur de débutant est de prendre les axes qu'on prendrait en voiture, mais nous conseillons aux gens de prendre le temps de choisir l'itinéraire le plus agréable pour soi et pour les enfants."

Alix Battard: "C'est quoi un trajet sûr ?"

Florence Lecocq: "Un trajet où il y a moins de trafic, comme les rues à sens unique limité. C'est plus agréable que les grands axes."


Plus il y a de cyclistes sur la route, plus on est protégé


Alix Battard: "Est-ce que c'est vraiment dangereux, sachant qu'il n'y a pas autant de pistes cyclables en Wallonie et à Bruxelles qu'il n'y en a en Flandre ?"

Florence Lecocq: "Plus il y a de cyclistes sur la route, plus on est protégé. Les automobilistes prendront plus en compte la présence de cyclistes. Si on habite à la campagne, ce sera plus compliqué, mais les sentiers Ravel sont de plus en plus utilisés pour ça aussi."

Alix Battard: "35% des enfants vont seuls à l'école. Peut-on les laisser partir seuls à vélo ?"

Florence Lecocq: "Chaque enfant est différent : certains sont très agiles et conscients, d'autres ont besoin d'être accompagnés. Légalement, les enfants ne peuvent plus rouler sur le trottoir à partir de 10 ans."

Plusieurs options sont possibles pour les enfants qui ne roulent pas encore à vélo. Comme le siège, le vélo cargo, ou la charrette. Il faut bien garder en tête les bases de sécurité : un vélo en ordre, avec des freins fonctionnels, un équipement fluo qui permet de s'assurer d'être visible, et un casque, même si ce n'est pas une obligation, il est vivement conseillé.

Vos commentaires