En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique - DERNIÈRES INFOS: près de 40 millions de masques chirurgicaux ont déjà été distribués

Coronavirus en Belgique - DERNIÈRES INFOS: près de 40 millions de masques chirurgicaux ont déjà été distribués
 
CORONAVIRUS
 

Le coronavirus en Belgique et les mesures de confinement qu'il a entraînées ont d'importantes conséquences sanitaires et socio-économiques. Suivez l'actualité de ces changements tout au long de la journée dans cet article actualisé en temps réel.

Coronavirus - le BILAN 

L'institut de santé publique belge (Sciensano) a communiqué ce mardi 19 mai au matin le bilan sanitaire du coronavirus en Belgique pour les dernières 24 heures. 

Hospitalisations

Entrées: 50

Sorties: 30

Cas confirmés

Nouveaux cas confirmés: 232 

(Le nombre de personnes dépistées ne reflète toutefois pas le nombre réel de personnes infectées par le coronavirus en Belgique, car seules les personnes les plus sérieusement touchées sont dépistées).

Décès

Nouveaux: 29

Total: 9 108 décès

CORONAVIRUS en Belgique: LE DIRECT

Près de 40 millions de masques chirurgicaux ont déjà été distribués

Près de 40 millions de masques chirurgicaux commandés par le gouvernement fédéral ont déjà été distribués depuis le début de la pandémie, dont plus de 11 millions aux hôpitaux et plus de 9 millions aux infirmiers à domicile, ressort-il des chiffres communiqués mardi par le ministre en charge du matériel médical, Philippe De Backer. Le nombre de masques FFP2 distribués s'élève quant à lui à 1.269.455 unités, dont 1.151.660 aux hôpitaux, 20.700 aux dentistes et 100 aux institutions psychiatriques. La task force dirigée par le ministre poursuit ses commandes de matériel, en tenant compte d'une éventuelle seconde vague. 

La descente de la Lesse en kayak à nouveau autorisée dès le 21 mai

La descente de la Lesse en kayak, jusqu'à présent interdite depuis le début du confinement, sera à nouveau autorisée sous certaines conditions à partir du jeudi 21 mai, a indiqué le gérant de Dinant Evasion Olivier Pitance. Seule la petite descente de 12 km sera autorisée et uniquement réservée aux personnes habitants sous le même toit, sur réservation via le site internet. Le port du masque sera par ailleurs obligatoire dans toutes les infrastructures et du gel hydroalcoolique sera disponible sur place, ainsi que des masques qui seront mis en vente. Durant la descente de la Lesse, les arrêts en cours de parcours sont interdits, tout comme les rassemblements de kayaks. L'échange de matériel est quant à lui interdit. Rester sur place après l'activité sera également proscrit. S'il a confirmé la réouverture du petit tronçon, le gérant de Dinant Evasion n'a pas souhaité faire plus de commentaires à ce stade.

STIB: jusqu'ici très peu de PV pour non respect de l'obligation de porter un masques

Jusqu'à présent, la STIB constate que ses voyageurs respectent très largement l'obligation de porter un masque à bord de ses véhicules et dans ses stations de métro. Elle a ainsi dénombré 25 PV de constat d'infraction en la matière entre les 4 et 13 mai derniers, a indiqué mardi Renaud de Saint Moulin, vice-président du département systèmes de transport de la société bruxelloise, auditionné par la commission de la Mobilité du parlement régional. (En savoir plus)

1,7 million de masques vont être distribués aux professionnels de la santé en Wallonie

La Wallonie vient de recevoir un nouveau lot de 2,2 millions de masques qu'elle avait commandés. Après vérification de leur conformité et réservation de 20% de ceux-ci pour alimenter le stock stratégique interfédéral, 1,7 million de masques chirurgicaux seront distribués, dans les prochains jours, dans les services des secteurs santé et social pour lesquels la Région est compétente, annonce mardi la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

Wilmès envisage une prochaine adaptation des règles pour les secondes résidences

La Première ministre, Sophie Wilmès, s'attend à une adaptation des règles pour les propriétaires de seconde résidence, a-t-elle expliqué mardi en marge d'une visite rendue à Bozar. La pression de ces propriétaires se fait de plus en plus forte et certains d'entre eux ont annoncé une action devant le Conseil d'Etat. Lundi, la N-VA a appelé au retrait de l'interdiction faite aux seconds résidents de se rendre dans leur propriété afin d'éviter la propagation du coronavirus. (En savoir plus)

Ecoles catholiques: 91% des élèves présents dans le secondaire, 54,6% en primaire (SeGEC)

Le gros des écoles catholiques de Wallonie et de Bruxelles n'ont organisé que ce mardi leur rentrée dans le cadre de la stratégie de déconfinement. Selon un sondage réalisé mardi matin par le Secrétariat général de l'enseignement catholique (SeGEC) auprès d'un tiers des écoles affiliées à ce réseau, le taux de fréquentation dans les classes terminales de secondaire était de 91%. Pour les 6e primaires, le taux de présence ce mardi se monte à 54,6%, selon un coup de sonde auprès de 60% des écoles fondamentales catholiques. Comme dans les écoles communales, l'enseignement catholique constate lui aussi une augmentation du recours aux garderies organisées par les écoles. Cette semaine, 3,4% des enfants du libre sont ainsi confiés aux garderies, contre 2,5% seulement la semaine passée encore, selon le SeGEC. L'enseignement catholique forme environ 60% des élèves du secondaire en Fédération Wallonie-Bruxelles, contre quelque 40% pour le fondamental.

La Première ministre Sophie Wilmès plaide pour une revalorisation salariale du personnel soignant

A l’occasion d’une visite au Palais des Beaux-Arts, la Première ministre a été interrogée sur les difficultés vécues par le personnel soignant, mis à rude épreuve avec la crise du coronavirus : "Ce matin, en Comité ministériel restreint, nous avons parlé de cette situation. Moi, je souhaite que le dialogue s’installe mais que cela soit un vrai dialogue : ce n’est pas seulement, je vous écoute et derrière j’en fais à ma guise. C’est comment est-ce qu’on peut vraiment aider ? Parce que c’est ça le boulot du gouvernement : faire en sorte qu’on travaille tous ensemble à l’amélioration de la situation dans laquelle on est. Et s’il y a un problème structurel, il faut pouvoir accepter qu’il existe et faire en sorte de trouver les solutions appropriées. Moi, je suis convaincue que cela passera par la revalorisation salariale mais valoriser un métier, c’est aussi se mettre dans la peau du travailleur qui tous les jours va travailler, et qui doit travailler dans des conditions adéquates afin de se trouver en capacité de bien faire son métier", a-t-elle indiqué.

Plus de 9.000 personnes rapatriées depuis le début de la crise

Au moyen de 47 vols, le SPF Affaires étrangères a rapatrié plus de 9.000 personnes, dont 7.750 nationaux, vers la Belgique depuis le début de la crise pandémique, dont un tiers au départ du Maroc, a indiqué mardi le ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin (MR) en commission de la Chambre. Par ailleurs, 2.430 Belges ont profité d'un retour assuré par un autre pays européen organisé sur base d'un accord communautaire de protection civile.

Le roi Philippe et la reine Mathilde visitent le musée des Beaux-Arts de Bruxelles

Le roi Philippe et la reine Mathilde ont visité mardi matin la collection permanente de vieux maîtres des Musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles avant son ouverture officielle en compagnie de la Première ministre, Sophie Wilmès. L'établissement culturel a été fermé pendant deux mois en raison du confinement. Le couple royal a voulu ainsi manifester son soutien au secteur culturel, durement touché par la crise sanitaire.

Examens dans le supérieur: les communes invitées à ouvrir des espaces d'étude

La ministre francophone de l'Enseignement supérieur, Valérie Glatigny, a invité les villes et communes qui le peuvent à mettre à disposition des étudiants des espaces d'étude afin de leur permettre de réviser dans des conditions optimales.

15% d'appels en plus au Centre antipoisons depuis le début de la crise

Depuis le début de la crise du coronavirus, le Centre antipoisons a reçu 15% d'appels en plus. En avril, il y en a eu ainsi environ 1.000 de plus que l'année dernière, écrivent mardi De Standaard et Het Nieuwsblad.

Ces appels concernaient toutes sortes d'empoisonnements et d'incidents. Le Centre a notamment connu une forte augmentation des intoxications aux drogues et à l'alcool et le nombre d'incidents liés à l'eau de javel a même été multiplié par 12, certains ayant expérimenté son utilisation pour se désinfecter.

Un entreprise spécialisée dans les emballages pour pralines veut produire 50 millions de masques par an

La société belge Ducaju, spécialisée dans les emballages pour pralines, a lancé la production de masques dans son usine de Meulebeke (Flandre occidentale). L'objectif est d'y produire 50 millions de masques par an.

"L'horeca perd 47 millions d'euros par jour" selon la Fédération du commerce

L'horeca subit une perte de chiffre d'affaires de 47 millions d'euros par jour en raison de la crise liée au coronavirus, rapporte lundi matin De Standaard, se basant sur un chiffre calculé par le département de recherche de Comeos. La Fédération du commerce demande des mesures de soutien supplémentaires, sans quoi "nous nous dirigeons vers un cimetière social", souligne-t-elle.

"Il faudrait dégager 900 millions d'euros pour le tourisme wallon", estime Benoît Lutgen

Invité au micro de Fabrice Grosfilley ce mardi sur Bel RTL, Benoît Lutgen a estimé qu'il faudrait dégager 900 millions d'euros pour le tourisme wallon. Le député européen et bourgmestre de Bastogne base ses calculs sur les 18 milliards d'euros débloqués pour le secteur en France. Il estime qu'il est primordial de soutenir le tourisme wallon, un tourisme qui représente pas moins de 100.000 emplois.

Elargir les critères de test peut mener à de meilleurs résultats de contact tracing

Si davantage de personnes pouvaient être testées pour le coronavirus, les patients contaminés seraient peut être plus enclins à fournir les noms des personnes avec qui ils ont été en contact, estime le virologue Emmanuel André mardi dans De Morgen et De Standaard. Il plaide pour un élargissement des critères de test. En savoir plus.

"Il semble y avoir des foyers autour des abattoirs", indique un immunologue

Invité de Fabrice Grosfilley à 7h15, l'immunologue de l'ULB Michel Goldman a expliqué l'importance des tests de sérologie pendant la phase de déconfinement. Ces tests permettent de rendre compte des foyers présents dans un pays. "On connaît la problématique des maisons de repos mais il semble aussi que des foyers se soient créés autour des abattoirs dans plusieurs pays. Il serait important de vérifier si dans notre pays il y a des foyers comme ceux-là", a précisé l'immunologue. En savoir plus

Comment envisager la réouverture des frontières?

Le ministre des affaires étrangères, Philippe Goffin, s'est entretenu dimanche et lundi avec ses homologues français, néerlandais, allemand et luxembourgeois, afin d'envisager la levée progressive des restrictions aux 1.385 kilomètres de frontières commune avec ces quatre pays à la suite du début du déconfinement après plus de deux mois de crise sanitaire, a indiqué lundi son cabinet.

Près d'un Belge sur deux a davantage acheté en ligne pendant le confinement

Pas moins de 45% des acheteurs belges ont fait plus d'achats en ligne que d'ordinaire pendant la période de confinement, selon une étude de Mastercard sur les comportements d'achat publiée mardi. Un nombre record d'inscriptions à des activités virtuelles a également été enregistré, notamment pour des cours de fitness à domicile.

Pas de réouverture de mosquées avant la fin du Ramadan

Les mosquées ne rouvriront pas leurs portes pour célébrer la fin du Ramadan. L'Aïd est prévue le 23 ou 24. "Malheureusement, il est déjà certain que les mosquées ne pourront pas rouvrir leurs portes au public durant la fête de fin du Ramadan (Aid El Fitr) qui aura lieu le 23 ou le 24 mai prochain. De plus, les rassemblements de personnes en tout autre lieu restent pour l’instant également proscrits", écrit l'Exécutif des Musulmans de Belgique. 

Les premiers masques industriels pour les sourds et malentendants arrivent sur le marché belge

Un fabricant de Bruges et un fournisseur de Haacht (Brabant flamand) ont introduit sur le marché belge les premiers masques à "fenêtre" fabriqués industriellement. Ces masques sont destinés à faciliter les contacts des sourds et des malentendants avec le monde extérieur. Jusqu'à présent, ils étaient fabriqués manuellement. En savoir plus.

 




 

Vos commentaires