En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique - DERNIÈRES INFOS: le prochain Conseil national de sécurité aura lieu le 3 juin

Coronavirus en Belgique - DERNIÈRES INFOS: 338 PV émis pour non-port du masque dans les transports en commun
© Image Belga
CORONAVIRUS

Le coronavirus en Belgique et les mesures de confinement qu'il a entraînées ont d'importantes conséquences sanitaires et socio-économiques. Suivez l'actualité de ces changements tout au long de la journée dans cet article actualisé en temps réel.

 Coronavirus - BILAN BELGE

L'institut de santé publique belge (Sciensano) a communiqué ce vendredi 22 mai au matin le bilan sanitaire du coronavirus en Belgique pour les dernières 24 heures. 

Hospitalisations

Entrées: 56

Sorties: 135

Le 21 mai, 1 415 lits d’hôpital dont 268 lits en unité de soins intensifs étaient occupés par des patients confirmés COVID-19.

Cas confirmés

Nouveaux cas confirmés: 276

Total: 56 511

Décès

Nouveaux: 26 

Total: 9 212  

CORONAVIRUS - LE DIRECT

Un nouveau Conseil national de sécurité le 3 juin

Le prochain Conseil national de sécurité aura lieu le 3 juin, quelques jours avant l'entame théorique de la "phase 3" du déconfinement, le 8 juin. Le mercredi 3 juin, les représentants du fédéral, des entités fédérées et les experts discuteront prioritairement des "secteurs culturel, sportif et de l'horeca", précisent vendredi les différents niveaux de pouvoir en marge de la feuille de route dégagée pour les activités de jeunes durant l'été. Il s'agira de "définir plus précisément les contours de la troisième phase ainsi que des suivantes", et "d'étudier à quel moment du déconfinement et dans quelles mesures il sera possible d'élargir les contacts sociaux, d'autoriser à nouveau la tenue de cérémonies religieuses ou encore de permettre la tenue d'événements de différente ampleur pendant l'été".

Un accord trouvé pour les travailleurs de l'Horeca 

Selon des informations de La Libre Belgique, un accord a été trouvé pour le secteur de l'Horeca. Les partis partenaires au gouvernement fédéral se seraient mis d'accord pour réduire la TVA à 6% pendant 1 an. Cet accord doit encore être approuvé par le parlement.

La Flandre réclame la réouverture de toutes les classes maternelles et primaires

Le monde de l'enseignement néerlandophone s'est mis d'accord pour offrir des perspectives aux élèves, annonce vendredi le cabinet du ministre de l'Enseignement Ben Weyts. Celles-ci incluent une réouverture complète de l'enseignement maternel, de l'enseignement primaire et des deuxième et quatrième années de l'enseignement secondaire. Les autres années retourneraient à l'école pendant au moins 1 jour par semaine, voire plus si possible. La décision revient toutefois au Conseil National de Sécurité, où les entités fédérées sont représentées.

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet (MR) s'est montré irrité par la sortie de la Communauté flamande à propos de la réouverture des écoles dans le cadre du déconfinement, a-t-il fait savoir à l'agence Belga.

Le syndicat chrétien dépose un préavis d'actions dans les magasins H&M

La CNE a déposé vendredi un préavis d'actions dans les magasins H&M, qui débutera le 25 mai et se terminera fin juin. Le personnel s'oppose notamment à la réouverture des cabines d'essayage, au minimum tant que l'impact de l'ouverture des commerces "non essentiels" sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19 n'est pas connu.

Les tenanciers de cafés en Wallonie et à Bruxelles introduisent une action en justice

Les tenanciers de cafés de Wallonie et de Bruxelles, fermés depuis le 13 mars dans le cadre des mesures prises pour lutter contre la pandémie de coronavirus, se trouvent aujourd'hui "dans le brouillard le plus complet, complètement privés de tout revenu" depuis cette date, dénonce samedi la Fédération des cafés de Belgique (FedCaf). 

"En Flandre, l'arrêté 'accordant de l'aide aux entreprises qui doivent obligatoirement être fermées à la suite des mesures relatives au coronavirus prises par le Conseil national de sécurité à partir du 12 mars 2020' permet de mettre davantage en lumière la discrimination créée par les dispositions adoptées en Région Wallonne et de Bruxelles-Capitale", dénonce la FedCaf.

Cet arrêté prévoit en effet l'octroi d'un montant forfaitaire augmenté d'une prime de 160 euros par jour tenant compte de la durée de fermeture, avance la fédération qui souligne que "le caractère discriminatoire de l'indemnisation telle que décidée en Région de Bruxelles-Capitale et Région Wallonne apparaît avec plus de force encore".

Commerce en ligne: de nouveaux acheteurs dans toutes les catégories d'âge

Des consommateurs de toutes catégories d'âge ont effectué pour la première fois un achat en ligne durant la crise liée au coronavirus, ressort-il d'un sondage mené par la haute école flamande Thomas More et la fédération du commerce Comeos. Les plus nombreux parmi ces "premiers acheteurs virtuels" avaient au moins 60 ans et beaucoup ont acheté des fleurs ou des plantes. Quelque 3.000 consommateurs ont été consultés pour cette enquête entre le 30 avril et le 10 mai (avant la réouverture du secteur non-food).

Une décision en vue sur les camps et les stages d'été pour les jeunes

Un comité de concertation réunissant les différents gouvernements (fédéral et entités fédérées) devrait prendre vendredi une décision sur les modalités d'organisation des camps, stages et autres activités d'été pour jeunes après le déconfinement, a indiqué le cabinet du ministre flamand de la Jeunesse, Benjamin Dalle (CD&V), confirmant une information de la VRT. En savoir plus. 

Les ménages belges ont perdu en moyenne 1.626 euros durant la crise du coronavirus selon un sondage de Test Achats

Soixante-deux pour cent des Belges disent avoir perdu de l'argent depuis le début de la crise sanitaire, selon un sondage de Test Achats rapporté vendredi par La Libre. Par ménage, la perte s'élève en moyenne à 1.626 euros, a calculé l'organisation de défense des consommateurs. Le premier facteur demeure le salaire. Plus d'un tiers des ménages (35%) indiquent connaître une perte de salaire net.

Les visites dans les hôpitaux à nouveau possibles à partir du 2 juin

Les visites seront à nouveau possibles à partir du 2 juin dans les hôpitaux belges, rapporte jeudi VTM NIEUWS sur base d'un courrier adressé par le SPF Santé publique aux établissements hospitaliers. Les visites étaient en effet interdites depuis le début du lockdown. L'organisation des visites pourra être assouplie mais ce n'est pas une obligation car les hôpitaux doivent pouvoir les organiser en toute sécurité.  

 

 

Vos commentaires