En ce moment
 
 

Touchée par le coronavirus en mars, Anne-Sophie souffre encore: "On ne sait mener la vie qu'on avait avant"

 
 

La Covid-19 touche parfois des malades sur le long terme. C’est le cas d’Anne-Sophie Spiette, une Stoumontoise de 37 ans. Cela fait désormais cinq mois qu’elle a contracté le virus. Elle n’est plus contagieuse mais souffre toujours de sérieux problèmes pulmonaires et est restée en quarantaine pendant trois mois et demi.

Anne-Sophie a été infectée par le coronavirus le 28 mars dernier. Depuis, 5 mois plus tard, des symptômes persistent. "Actuellement, j’ai toujours des problèmes pulmonaires, de l'essoufflement et des douleurs, des problèmes au niveau du système digestif et des chutes de tension", témoigne-t-elle dans l'émission C'est pas tous les jours dimanche.

Les symptômes chez les personnes contractant une forme de longue durée de la maladie sont variés. Certains ont parfois des symptômes neurologiques. "En tout cas, il y a au moins une fatigue très longue, très forte", affirme Anne-Sophie.

Pas de suivi, pas de traitement

Une situation qui pose beaucoup de soucis. Anne-Sophie estime que ces cas de malades ne sont pas reconnus et ne bénéficient par conséquent d'aucun suivi permettant d'en sortir. "Il n'y a pas de traitement, pas de suivi médical correct donc on prend des vitamines. Parfois on prend un traitement pour l'asthme si on a de trop gros problèmes de poumons".

Anne-Sophie a également dû faire des sacrifices professionnels. La maladie l'a longtemps écarté du poste qu'elle occupe dans un centre d'aide aux personnes handicapées. Elle est restée trois mois et demi en quarantaine, durée de sa positivité au coronavirus. "On ne sait pas faire la vie qu'on menait avant donc concrètement je suis fort isolée et je reste beaucoup chez moi".


 




 

Vos commentaires