Des hackers ont tenté de pirater le réseau informatique des Affaires étrangères: tout a été déconnecté

Des hackers ont tenté de pirater le réseau informatique des Affaires étrangères: tout a été déconnecté
© Image pixabay

"Nous avons repéré une tentative d'intrusion sur le réseau des Affaires étrangères et nous avons décidé, par prévention, d'isoler le réseau et de procéder au redémarrage du système", a indiqué mardi Karl Lagatie, porte-parole adjoint au SPF Affaires étrangères.

Le réseau informatique des affaires étrangères a été déconnecté partout dans le monde. Des pirates ont tenté de pénétrer certains serveurs. De sérieux indices de hacking ont été détectés. Par mesure de précaution, tous les serveurs des affaires étrangères belges à travers le monde ont été éteints.

Les serveurs de 118 postes diplomatiques sont concernés. Il s'agit d'un réseau mondial et interconnecté où circulent des informations internes ainsi que des informations sensibles. Car on parle de politique étrangère, ce n'est jamais anodin. 

Selon les Affaires étrangères, aucun contenu n'a fuité. Il faudra cependant près de 72 heures pour relancer intégralement le réseaux. En attendant, le réseau Diplobel est coupé du monde. À l'heure actuelle, les Affaires étrangères ne souhaitent pas communiquer sur l'origine du piratage.

Vos commentaires