En ce moment
 
 

Dormons-nous moins bien à cause de la crise sanitaire? La réponse de ce médecin va vous surprendre (vidéo)

Dormons-nous moins bien à cause de la crise sanitaire? La réponse de ce médecin va vous surprendre
© RTL INFO
 
 

Avec le stress de la crise actuelle, le sommeil des Belges est-il soumis à rude épreuve ? Si certains dorment plus longtemps grâce au télétravail, d'autres dorment mal. Comment bien dormir ? Albert Lachman, chef de clinique des troubles du sommeil aux Cliniques de l'Europe, est venu donner quelques conseils sur le plateau du RTL INFO Bienvenue.

Alix Battard: En cette période de Covid, avec le stress ambiant, notre sommeil est-il moins bon ?

Albert Lachman: "Pour une partie de la population, c'est tout à fait vrai et on remarque que le nombre de recherches sur internet avec le mot "insomnie" a terriblement augmenté pendant la crise. En consultation, on le sent aussi. Il y a énormément de gens qui sont troublés par la crise et qui dorment moins bien. A contrario, il y a une fraction de la population qui dort mieux en période de crise, qui dort plus longtemps. Ils peuvent mettre leur sommeil en phase avec leur propre rythme. Il y a donc pas mal de gens qui dorment mieux."

La crise Covid nous a appris certaines choses sur le sommeil. Vous me parliez d'une étude sur la longueur de notre sommeil…

"Une merveilleuse étude faite sur plus de 8.000 personnes dans le monde qui a étudié leur sommeil en Covid, avant et pendant le confinement. On se rend compte qu'en confinement, les gens dorment une demi-heure de plus en moyenne et décalent un peu leur sommeil vers le tard. Cela suit l'horloge biologique. C'est probablement dû au fait qu'ils ne doivent pas aller au travail, ils gagnent du temps, peuvent arranger leurs horaires."

En période normale, ces gens se privent donc d'une demi-heure de sommeil ?

"C'est la grande leçon, effectivement. Avant le Covid, on ne dormait surement pas assez. Naturellement, les gens dorment un peu plus."

Si l'anxiété est l'une des premières causes d'insomnie, comment s'endormir plus serein ?

"L'anxiété et la dépression que l'on peut rencontrer en cette période impactent évidemment le sommeil. Il faut donc bien dissocier les choses. Chacun, individuellement, doit à un moment de sa journée marquer un temps d'arrêt. La journée est finie, on dépose ses outils, on se met dans une situation de détente, on s'occupe de soi pour laisser les soucis et les préoccupations de côté, et avoir cette détente qui va préparer à un bon sommeil."

Les écrans ont aussi un impact sur notre sommeil. Pourtant, avant de dormir, on est nombreux à regarder la télévision, son ordinateur…

"Il faut déjà faire une distinction entre la télévision et les autres écrans, smartphones et écrans d'ordinateur. C'est différent parce que la télévision, on la regarde de plus loin. La luminosité est donc moins forte et quand on regarde la télévision, le regard n'est pas aussi fixe que sur un écran, quand on joue à un jeu sur son écran d'ordinateur ou son smartphone qui est à 30 cm de son visage. On a beaucoup de lumière et les yeux sont vraiment fixes dessus, ce qui donne l'information qu'on est le jour et pas la nuit."

Quelles sont les choses à mettre en place pour bien dormir ?

"Il faut toujours trouver un environnement qui vous convient. Certains préfèrent dormir avec la fenêtre ouverte, d'autres avec la fenêtre fermée. Il faut vraiment que son environnement de sommeil soit agréable, rassurant, sécurisant et qu'on l'apprécie."

Y a-t-il des choses qui fonctionnent pour tout le monde ?

"Il faut une bonne literie, des conditions de calme, donc pas trop de bruit, pas trop de lumière, pas trop chaud, ni trop froid. Ce sont les règles de base."


 




 

Vos commentaires