En ce moment
 
 

La loi s'assouplit en matière de congé parental dès ce 1er janvier: voici les formules qui seront possibles

La loi s'assouplit en matière de congé parental dès ce 1er janvier: voici les formules qui seront possibles

Il y a du neuf, dès ce premier janvier, pour les travailleurs du pays. Il sera désormais plus facile de prendre un congé parental: vous n'en aurez pas plus, mais il y aura plus de facilités et plus de flexibilité.

La souplesse dans l'octroi des congés parentaux va augmenter en 2019. La loi est passée en septembre mais attend toujours ses arrêtés d'application. Si la durée totale des congés parentaux ne change pas, ces congés pourront être pris non seulement sous forme de temps plein, de mi-temps ou de 4/5e comme aujourd'hui, mais aussi sous forme d'une demi-journée par semaine ou d'un jour toutes les deux semaines.

Pour cette maman, c’est n’est pas très pratique: "C’est fort dans la souplesse. Moi, j’ai pris un 4/5e, une journée, c’est beaucoup plus facile, parce que je sais gérer mes enfants toute la journée. Si je dois mettre en route pour aller au travail puis rentrer pour aller les chercher à midi, ça va vraiment faire une courte journée de travail, et pas beaucoup de temps au boulot".

En revanche, pour certaines situations familiales, ce pourrait être un plus. "Ça pourrait avoir un intérêt d’avoir une demi-journée pour pouvoir garder l’enfant durant la semaine de garde", exprime une femme.

Il faut aussi que le patron trouve un remplaçant: "C’est au patron de s’arranger, il doit comprendre que la vie de famille c’est aussi important, pour que le rendement soit bon au travail", commente un homme.

Le Syndicat neutre pour indépendants craint des problèmes dans les petites entreprises qui auront du mal à faire les plannings et à trouver des remplaçants. "Ça devient un casse-tête pour le chef d’entreprise de s’y retrouver dans l’ensemble de ces réglementations et de pouvoir les appliquer en fonction de chaque travailleur", explique Christophe Wambersie, le secrétaire général francophone du SNI prévoit l’embarras de certaines petites entreprises. A noter qu'il n’y a toujours pas de congé de paternité pour les indépendants.

 D'autres congés sont assouplis: le congé pour assistance médicale et le congé palliatif pourront également être pris de façon plus souple, par exemple par semaine ou par mois.

Le congé d'adoption est également amélioré et porté à six semaines quel que soit l'âge de l'enfant. Ce congé sera de 12 semaines en cas d'incapacité physique ou mentale de l'enfant. Par ailleurs, un congé parental d'accueil d'une semaine est créé en cas de placement familial de longue durée (au moins six mois).

Vos commentaires