En ce moment
 
 

Lever l'interdiction des voyages non-essentiels ne veut pas dire qu'il sera simple de voyager...

 
 

Parmi les points qui seront la table du Comité de Concertation de mercredi, il devrait y avoir les voyages non-essentiels. Et là, tout le monde s'accorde à dire que l'interdiction pure et simple devrait être levée après le 18 avril. Mais ils resteront néanmoins compliqués sur le plan pratique, avec tests PCR et quarantaine obligatoires. Voire la vaccination obligatoire.

"S’ils mettaient à nouveau en place les codes couleur à la réouverture des frontières, ça nous permettrait peut-être d’y voir un peu plus clair comme c’était le cas au départ. Zone orange déconseillée, zone rouge interdite, et là on sait ce qu’on doit respecter comme formalités à l’aller comme au retour", plaide Ines Flusin, agent de voyage à Namur.




 

Vos commentaires