En ce moment
 
 

Plusieurs prisons du pays en grève: quelles seront les suites des actions?

  • Action "coup de poing" à la prison de Marche-en-Famenne

  • Mouvement de grève dans plusieurs prisons belges

 

De nombreux gardiens de prison sont partis en grève dans plusieurs établissements pénitentiaires du pays ce jeudi à la mi-journée. Les prisons de Saint-Gilles, Forest, Jamioulx, Marche-en-Fammenne, Bruges et Louvain ont été concernées.

Les agents pénitentiaires protestent contre le service minimum, en cas de grève justement. À 13h, la prison de Marche-en-Famenne démarrait une action "coup de poing" après avoir déjà tourné au ralenti au cours des trois dernières heures, renseignait notre journaliste Gautier Falque présent sur place. Les agents s'apprêtaient à quitter la prison à l'intérieur de laquelle tout était verrouillé. Plus possible donc pour les détenus de sortir dans la cour.

Les gardiens s'opposent à la volonté de Koen Geens, le ministre de la Justice, d'imposer un service minimum. "Monsieur Koen Geens a claqué la porte des négociations et a fermé tout dialogue social. Il nous impose 70% de personnel pendant le service minimum et offrir aux détenus les tâches qui nous incombent. Seulement, une proportion de 70% n'a pas de sens, il nous faut un travail jour par jour, prison par prison, et que ce soit structuré pour que tout se passe dans le meilleur des mondes pour tout le monde. L'imposition ne fonctionnera pas. Il faut rétablir le dialogue social", a estimé un délégué syndical de la prison de Marche-en-Famenne au micro de Gautier Falque.

La suite?

Ce jeudi soir, nous avons fait le point avec les différents établissements pénitentiaires concernés.

Sur Bruxelles, les prisons de Saint-Gilles, Forest et Berkendael annoncent être en grève jusqu'au 1er février minimum. Le mouvement y est bien suivi.

En Wallonie, la grève était toujours en cours à Jamioulx. Pour Andenne, un piquet de grève débutera ce vendredi matin et des actions devraient suivre dans les prochains jours. Concernant Marche-en-Famenne, l'action coup de poing s'est terminée à 15h. D'autres actions du genre pourraient s'y produire dans les prochains jours. Les prisons de Saint-Hubert et Mons devraient connaître aussi des actions ce vendredi dès 6h du matin.

En Flandre, le travail devrait reprendre ce vendredi matin à Bruges et Louvain. À Termonde, la grève a débuté ce jeudi soir et devrait durer 24 heures, selon le syndicat libéral VSOA. Les établissements de Audenarde, Gand, Beveren et Turnhout vont suivre. À Malines, l'action devrait se dérouler dimanche.

Pour l'instant, le mouvement semble donc assez spontané et peu organisé. La situation pourrait évoluer au début du mois prochain car le syndicat CSC a prévu des actions plus globales et préparées et la CGSP se réunit lundi prochain pour évaluer cette option.


 

Vos commentaires