En ce moment
 
 

Une majorité de Belges est opposée à la fermeture des centrales nucléaires (vidéo)

 
 

Près de la moitié des Belges ne veut plus de la fermeture des centrales nucléaires, programmée d'ici 2025. La tendance s'est totalement inversée en deux ans. C'est ce qu'indique le baromètre RTL INFO- Ipsos - Le Soir.

Fermera ou fermera pas? C'est vrai, on en parle beaucoup. Pourtant, la fin du nucléaire pour 2025 reste une utopie pour de nombreux Belges. Selon le baromètre RTL INFO- Ipsos - Le Soir, une majorité de Belges refuse pourtant cette fermeture des centrales, essentiellement dans le nord et le sud du pays plus sensible au sujet que dans la capitale.

"Les Belges se rendent compte que la facture d'électricité va augmenter avec la fermeture du nucléaire, qu'on va émettre plus de CO2, qu'on va perdre des emplois, qu'on va perdre une expertise dans un secteur de haut niveau. Je pense que les Belges sont loin d'être idiots et arrivent vraiment à revoir les choses de manière claire malgré les avalanches de mensonges qui ont été racontés", a indiqué Damien Ernst, professeur à l'Université de Liège et spécialiste des questions énergétiques, au micro de nos journalistes Fanny Dehaye, Fanny Linon, Nathan Gerlache et Philippe Lefever.

nucleaire 1

nucleaire 2

Pour les citoyens que nos journalistes ont rencontré, la question suscite aussi de l'inquiétude. "Je voudrais savoir les solutions qu'on va nous apporter", dit notamment l'un d'eux".

La fermeture du nucléaire, une tendance qui semble s'inverser puisqu'en 2018, une majorité de Belges souhaitait la fermeture des centrales pour 2025.


 




 

Vos commentaires