En ce moment
 
 

Une allocation de 460 euros pour tous les jeunes de 18 à 25 ans: voici la proposition d'Écolo

 
 

Face au désarroi vécu par de nombreux jeunes en raison de la crise sanitaire, la co-présidente d'Ecolo Rajae Maouane a remis lundi sur la table une proposition que les Verts avaient avancée lors de leur campagne électorale de 2019, à savoir l'octroi d'une allocation universelle pour les jeunes de 18 à 25 ans. Le montant de cette allocation serait de 460 euros par mois. Elle serait versée aux 1,35 million de jeunes Belges âgés de 18 à 25 ans, ce qui représenterait une dépense de 3,2 milliards d'euros, selon Ecolo. Pourtant, une allocation de 460 euros versée chaque mois à 1,35 million de jeunes de 18 à 25 ans pendant une année correspond à une somme de 7,4 milliards.

Invitée de l'émission C'est pas tous les jours dimanche, Rajae Maouane défend cette proposition : "Aujourd'hui la crise touche beaucoup de personnes, les jeunes comme les moins jeunes. Par contre beaucoup de ces jeunes se retrouvent dans des situations extrêmement compliquées. Certains doivent faire appel à des banques alimentaires. J'aurais détesté avoir 20 ans en 2020. En outre, on a très peu de perspectives d'avenir, c'est très compliqué. En plus de cela, s'ajoute la difficulté économique".

Une politique de père Noël

De son côté, la journaliste pour Het Laatste Nieuws Isolde Van Den Eynde assure que "tous les économistes sont d'avis qu'il est nécessaire d'investir pour relancer notre économie et réduire les dégâts. Cela ne veut pas dire qu'il faut jeter l'argent par les fenêtres". La journaliste plaide pour des mesures de soutien plus spécifiques : "Tous les jeunes n'ont pas besoin de ces 460 euros par mois". Selon elle, l'annonce a été très mal accueillie en Flandre et "ressentie comme une douche froide". "Même les experts spécialisés dans les problèmes de pauvreté ont vu dans cette mesure une politique de père Noël parce que la proposition d'Ecolo parle d'une distribution générale sans se préoccuper des véritables besoins", conclut-elle.

Un investissement dans l'avenir

La représentante Ecolo qualifie une aide allouée à chaque jeune comme un "investissement dans l'avenir, dans la jeunesse". Elle rappelle toutefois que cette mesure figure dans les propositions du parti Ecolo mais n'est pas dans un accord de gouvernement. "Ce n'est pas pour aujourd'hui. Il y a d'autres mesures qui sont mises en place actuellement pour soutenir la jeunesse". Elle a été remise en avant lors d'une intervention dans les médias cette semaine car la situation de crise actuelle exacerbe les difficultés que certains jeunes connaissent déjà habituellement. La situation aurait pu être différente avec une telle aide, estime-t-elle. 

Sur Twitter, le président de l'Open-Vld, Egbert Lachaert, partenaire d'Ecolo dans la majorité Vivaldi, a rejeté l'idée d'allocation pour les jeunes. "Chaque parti est libre d'avancer des propositions, mais ni l'accord de gouvernement, ni le budget, n'offrent l'espace pour ouvrir la discussion. Visons plutôt des réformes qui débouchent sur l'emploi et l'entrepreneuriat des jeunes. Cela leur donne des perspectives, ainsi qu'à notre pays".

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce dimanche 20 décembre ?




 

Vos commentaires