En ce moment
 
 

Condamnée car elle n'a pas fait vacciner sa fille: les inquiétudes des parents sont-elles fondées?

 
 

Ce matin, au tribunal correctionnel de Marche-en-Famenne, une mère de famille a été condamnée à 600 euros d'amende pour ne pas avoir vacciné son enfant contre la polio. Pourtant, des parents s'interrogent sur cette obligation. Christophe Clément et Anne Lutgen livrent en ont rencontré pour le RTLINFO 19H.

Le tribunal correctionnel de Marche-en-Famenne a condamné mercredi une Nassognarde de 24 ans à une amende de 600 euros pour ne pas avoir fait vacciner sa fille contre la poliomyélite, ce qui est obligatoire en Belgique. En janvier, le parquet avait requis un mois d'emprisonnement et une amende de 650 euros à l'encontre de la prévenue pour ne pas avoir fait vacciner sa fille née en avril 2013. Selon un arrêté royal du 26 octobre 1966, les parents doivent remettre un certificat de vaccination auprès de l'administration communale avant les 18 mois de l'enfant. La prévenue n'a toutefois répondu "ni aux convocations de la police, ni aux trois appels qui lui ont été adressés par le bourgmestre de Nassogne au sujet du non respect de l'arrêté royal", indique le jugement prononcé mercredi par le tribunal correctionnel de Marche-en-Famenne.


"Si on baisse la garde, la maladie réapparaît"

Bien qu'en voie de disparition, la polio reste une maladie particulièrement contagieuse, encore présente dans certaines régions du globe, indique l'ONE. "Si on baisse la garde et que la couverture vaccinale diminue, alors la maladie réapparaît, sous l'effet des migrations notamment. D'où l'intérêt de maintenir la pression pour que la population se fasse vacciner", avertit le Dr Ingrid Morales, médecin adjoint à la direction de la Santé de l'ONE.

Notre journaliste a rencontré des parents dont l'enfant est en âge de se faire vacciner. A trois mois, Adam vient de recevoir sa deuxième dose de vaccins. Une piqure, et le voilà protégé contre 6 maladies, comme la polio et la diphtérie. Dans les 48 heures, il peut présenter une rougeur ou de la fièvre, mais rien de bien grave, prévient le docteur Vincent Degrez, médecin généraliste pour l’ONE: "Pour tous les vaccins, comme pour tous les médicaments, il y a des effets secondaires, le plus souvent très très minimes. L’avantage, avec les vaccins, c’est que ça protège beaucoup de gens, ça empêche beaucoup de gens de mourir, plutôt que de les faire mourir".


Tiffanie n'est pas anti-vaccins, mais...

Pour Tiffanie, la maman de Mathis, le doute est permis. Elle a préféré faire vacciner son enfant chez une homéopathe, qui propose une méthode présentée comme plus douce. "Je ne suis pas anti-vaccins, je les vaccine quand même pour les vaccins les plus importants et les obligatoires, mais je trouve qu’on n’est pas obligé de faire tout d’un coup, et qu’on informe peut-être pas assez les gens sur les vaccins, leurs contenus…"


"La rougeole tue un enfant sur 1000"

En Belgique, seul le vaccin contre la polio est donc obligatoire, mais l’office national de l’enfance en recommande 5 au total afin de protéger l’enfant contre 12 maladies: "Ce qu’il importe de faire, c’est de considérer l’effet principal du vaccin, c’est-à-dire éviter un grand nombre de décès, un grand nombre de séquelles possibles au niveau neurologique ou à d’autres niveaux. Il faut rappeler par exemple que la rougeole tue un enfant sur 1000", explique Michel Dechamps, conseiller médical en pédiatrie de l’ONE.


En crèche, c'est souvent obligatoire

Pour ce pédiatre, faire vacciner son enfant, c’est aussi protéger la collectivité. Dans la majorité des crèches, les parents doivent d’ailleurs se soumettre à cette exigence. "Si l’enfant n’est pas en ordre, on demande aux parents de vite, le plus rapidement possible, se mettre en ordre avant l’entrée de l’enfant à la crèche, sinon il ne pourra pas rentrer", explique Claire Septon, infirmière spécialisée en santé communautaire.

En Wallonie, 1% des parents refuseraient de faire vacciner leur enfant contre la polio. Ce pourcentage grimpe à 6% pour le Rotavirus.




 

Vos commentaires